Ouverture de la saison d’Accessories

Les accessoires de la saison printemps été 2020 explorent la notion de mouvement dans un esprit libre, ludique et curieux, et inventent une douceur énigmatique où le pastel et les reflets enchanteurs cultivent le mystère avec charme et poésie.

Anders_Brasch_rocks-and-light-03

Les visuels des accessoires capturent des rythmes en mouvement pour en restituer un arrêt sur image. Formes géométriques et coloris joyeux, souvent mis en valeur par des brillances laquées, semblent être chahutés par une transformation de la matière, une mue vers un prochain état, que l’on surprend à mi-parcours. Des jeux de bandes que l’on croit pouvoir faire pivoter, de stries, de rayures irrégulières, provoquent une interférence avec le décor en place : deux langages graphiques se croisent, dans l’idée d’une évolution de l’un vers l’autre, d’un basculement imminent dans l’un ou l’autre. Gaufrages et embossages concourent à l’illusion d’optique en renforçant l’effet 3D.

Une autre histoire, plus féminine et légère, vient imprégner les accessoires de la saison. Il s’agit de brillances aux coloris clairs très doux qui cherchent à acquérir de la consistance, comme des matières transparentes qui se seraient étoffées petit à petit  pour gagner en présence. Nimbée d’un voile opalin, la matière est énigmatique et suave, elle nous intrigue et nous attire sans vraiment laisser deviner ce qui la constitue. Les dégradés irisés exercent une séduction féérique, les métalliques se font laiteux, la transparence, nacrée, nous charme et nous échappe, la brillance voilée nous parvient avec un recul et garde ses secrets, les décors luminescents fascinent. Des formes arrondies, organiques, rebondies, nous bercent et nous assurent du caractère inoffensif et candide de cette magie blanche.