Cuir et sport

Pour sa résistance et son confort, le cuir a toujours été lié au monde du sport et à sa pratique. Aujourd’hui encore, malgré la concurrence des matières synthétiques, il reste un partenaire incontournable des sportifs. D’autant plus que le sport a étendu son emprise sur le quotidien et la vie urbaine.

Dans les starting blocks

Autant sinon plus que les chaussures de ville, les baskets, tennis et autres modèles de course à pieds peuvent recourir au cuir pour son confort incomparable et sa solidité à toutes épreuves. Ainsi, les footballeurs les plus en fonds peuvent opter pour des modèles en peau de kangourou dont la qualité est reconnue insurpassable. Et même à l’intérieur, le cuir a toute sa place. « Nous sommes en train d’élaborer pour Nike un article en agneau de tannage végétal, souple et très fin (0,4 mm) qui servira à doubler certains modèles de baskets » confie le responsable d’Emelda Tannery.
Mais compte tenu de son prix relativement élevé, le cuir s’applique aujourd’hui plutôt aux sneakers de ville, auxquelles il ajoute une touche de chic bienvenue. « Nous avons développé un article en agneau spécial pour la sneaker, plus épais (aux alentours de 1 mm), plus couvert et donc moins fragile, avec une main ferme s’apparentant à celle du veau » explique notre interlocuteur chez Mégisserie Richard.

Chez Curtidos Bassols, un article en mouton, de tannage mixte (chrome et végétal), d’épaisseur 0,8 – 1 mm, avec un finissage souple, a été mis au point spécialement pour la sneaker.
Idem chez Tess où son directeur souligne son prix avantageux, « deux fois moins cher que du veau ».
Les Tanneries Haas proposent un article en veau, assez souple, embossé d’un grain caviar et perforé au poinçon, qui rappelle le mesh tout en gardant le standing du cuir. « Rien n’empêche d’utiliser cette référence pour un sac, dans le même esprit sport » remarque le responsable commercial de l’entreprise.
Également pour évoquer la fameuse résille sans se départir de l’élégance du cuir, la tannerie espagnole Hosbo embosse d’un grain ovoïde concave un cuir de chèvre, qu’elle couvre ensuite d’un finissage waterproof.

Agneau épais pour sneakers de Mégisserie Richard

Mouton tannage mixte de Curtidos Bassols pour sneakers

Articles en taureau, nubuckés ou pigmentés de Dani pour chaussures de randonnée

Mouton (grande peau) de Tess pour sneakers

Veau grainé et perforé des Tanneries Haas

Chèvre embossée façon mesh dHosbo

Chèvre embossée façon mesh d’Hosbo

Dossard numéro un

Matière noble par excellence, le cuir peut aussi se prêter à la réalisation de versions luxueuses de vêtements sports. Comme des coupe-vent, qui se doivent d’être légers et étanches à l’air extérieur. L’agneau extra fin (0,3 – 0,4 mm) de FC Creacio Innovacio couvert d’un finissage déperlant, toucher papier ou néoprène, « très résistant », convient parfaitement à la fabrication de coupe-vent et autres doudounes haut de gamme. « On peut y ajouter un laminage avec un film irisé qui rappelle les matières synthétiques utilisées pour ce type de vêtements » remarque une responsable de la société espagnole. Tandis que, pour le même effet changeant, son confrère Indutan préfère se limiter à un finissage nacré qui conserve au cuir son toucher rond. Dans une même veine mimétique, le cuir perforé peut évoquer le mesh, la sensualité en plus. Comme l’agneau velours de Riba Guixa ou l’agneau plongé de Mégisserie Lauret. Pour des pièces plus confortables comme des bombers, des parkas ou des sweatshirts, les articles contrecollés de Marmara Deri, en agneau mérinos lainé sur polyamide ou agneau lisse (épaisseur 0,4 mm) sur jersey de laine et coton, s’avèrent d’excellents choix. Dans un genre plus glamour et débridé, l’agneau stretch, de tannage chrome, laminé argent de la Mégisserie de la Molière, est envisageable pour la confection de shorts de sport…en salle de préférence. Enfin, pour sa résistance et son aspect grainé, la chèvre convient bien à la conception de vêtements de sport entiers ou de détails de renfort, surtout lorsqu’elle est imperméabilisée « par un produit chimique, de type huile, ajouté à l’étape de teinture pour gagner du temps », dixit le représentant de Derisay Deri. Dans la panoplie du sportif, les gants sont, pour certaines disciplines comme l’escalade, le ski, la moto, un accessoire indispensable soumis à de fortes contraintes telles que la déchirure, le frottement, la perforation et le contact avec l’eau. Spécialiste du genre, les Tanneries Pechdo proposent divers articles en flanc de bovin de tannage chrome, dont la souplesse intrinsèque et acquise au tannage et lors des étapes de rivière est idéale pour épouser les mouvements de la main. « Les caractéristiques de résistances diverses sont apportées tout au long du process…La chèvre remplit aussi les critères nécessaires à la fabrication de gants de sport, avec l’avantage d’être plus facile à couper et moins étroite » complète le technicien de l’entreprise.

Agneau extra fin, finissage déperlant toucher papier et néoprène de FC Creacio Innovacio

Agneau avec film irisé de FC Creacio Innovacio

Agneau avec finissage nacré d’Indutan

Agneau mérinos lainé contrecollé sur nylon de Marmara Deri

Agneau lisse contrecollé sur jersey de laine et coton de Marmara Deri

Agneau stretch laminé argent de la Mégisserie de la Molière

Chèvre velours imperméable de Derisay Deri

Flanc de bovin des Tanneries Pechdo pour gants de sport

Chèvre des Tanneries Pechdo pour gants de sport

 

En selles avec le cuir

Moins courante dans nos sociétés urbanisées, l’équitation n’en demeure pas moins un sport à part entière dont les affinités avec le cuir sont ancestrales. Aussi confortable pour le cavalier que pour sa monture, celui-ci présente également les propriétés mécaniques indispensables à la durabilité des produits. Mais selon les diverses parties composant l’harnachement du cheval, le type de cuir utilisé varie. Ainsi, pour le siège de la selle, un cuir bovin de tannage minéral relativement souple et d’épaisseur 1,4 – 1,6 mm jusqu’à 2,8 – 3 mm, comme le propose la Tannerie Arnal, concilie résistance à l’abrasion, aux intempéries et facilité de montage.

Pour les quartiers latéraux, on optera pour du croupon de bovin de tannage végétal très épais (4 à 4,5 mm) alliant fermeté et bonne tenue dans le temps tout en épousant les formes du cheval. « Le cuir doit résister à toutes les conditions d’utilisation et être lavable à l’eau savonneuse et huilé pour son entretien » précise un responsable des tanneries Fortier Beaulieu Masure qui conseillent alors un finissage aniline ou semi aniline pour les modèles les plus haut de gamme.

Enfin, pour les accessoires, comme les sangles, brides et étrivières, la tannerie Arnal recommande du cuir bovin de tannage chrome d’épaisseur 4 – 4,5 mm à 5 – 5,5 mm préalablement étiré « pour lui enlever son prêtant » tandis que la société Sovos Grosjean préconise plutôt du collet de tannage végétal d’épaisseur 3 mm pour sa résistance à l’allongement et son prix raisonnable. Mais n’omettons pas une autre selle en cuir que les adeptes du sport chic et du confort apprécient particulièrement, celle du vélo. « Seul un cuir bovin de tannage végétal très épais (4 à 5 mm), pour son aptitude au moulage et sa solidité, avec une teinture bien fixée et plus ou moins de finissage, convient à cet objet » assure un membre du personnel des tanneries Fortier Beaulieu Masure, pourvoyeuses de ce type d’article. Le cuir est bien de la trempe des champions toutes catégories !

Selle d’équitation en cuir de la Tannerie Arnal

Cuir bovin pour quartiers de selle d’équitation des tanneries Fortier Beaulieu Masure

 

Collet de tannage végétal pour sangles, brides, étrivières de Tannerie Sovos Grosjean

Faites votre sourcing de cuirs sur la Marketplace Première Vision.