GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Savoir-Faire Denim : Les nouveaux finissages à impact réduit

Encouragés par l’appétence croissante des consommateurs pour des produits plus vertueux, les exposants de Denim Première Vision poursuivent leurs efforts en termes d’innovations responsables. La chaîne de production entière est impactée. Après avoir décrypté les solutions relatives aux teintures, l’équipe Mode de Denim Première Vision vous apporte un éclairage sur les finissages à impact réduit à travers une sélection de denims à retrouver dès à présent sur la Marketplace.

A l’instar des différentes teintures respectueuses, les finissages à impact réduit répondent à des critères esthétiques bien spécifiques qui permettent une large palette de rendus créatifs.

Les nouveaux finissages à impact réduit

LE TRAITEMENT AU LASER

Le traitement au laser remplace par de la chaleur les produits chimiques classiquement utilisés dans le lavage des denims. Cette technique brûle partiellement les pigments de couleur. L’indigo dégorge à certains endroits afin de parvenir aux rendus esthétiques envisagés en amont. Sans produits chimiques, cette technique limite aussi considérablement le nombre d’étapes des lavages. La consommation d’eau passe en moyenne de 70 litres à l’équivalent d’un verre d’eau pour un procédé standard. Outre un impact environnemental favorable, elle comporte un impact social positif. Elle évite notamment les traitements manuels comme le sablage, procédé retirant des pigments d’indigo afin de créer artificiellement des zones usées. Pour arriver à ce résultat, du sable est pulvérisé à haute pression sur la toile avec des conséquences délétères pour la santé des hommes s’il est effectué dans de mauvaises conditions. Le laser présente aussi l’avantage de ne pas abîmer les fibres fragiles comme le stretch qui peuvent être endommagés par l’utilisation du brossage manuel ou du sablage. Sa précision s’avère en outre excellente ce qui permet d’obtenir des délavages ultra-élaborés. Il imite à merveille l’usure du temps tout en garantissant une qualité constante plus difficile à obtenir avec le délavage manuel. Les nuances révèlent toute leur subtilité et s’envisagent fondues, ce qui en fait un choix privilégié pour les effets used look et les inspirations vintage.

L’OZONE

Le finissage à l’ozone combine des enzymes organiques à de la poudre d’azote. Ce gaz naturel possède des propriétés oxydantes qui s’utilisent pour le lavage du denim. En présence du gaz, une réaction chimique s’opère et les pigments d’indigo s’éclaircissent. Les nuances obtenues peuvent se moduler très précisément en fonction de la durée du traitement, de la concentration de l’azote ou encore du taux d’humidité. Cette méthode se révèle donc intéressante pour travailler des effets bleach. Contrairement aux méthodes conventionnelles, elle ne nécessite aucun traitement chimique et ne dégage aucune substance nocive. Elle réduit aussi considérablement la consommation d’eau nécessaire.

LES BIO-ENZYMES

Les bio-enzymes ont la propriété de s’attaquer à différentes molécules du denim. Ces protéines organiques ont la capacité de catalyser des réactions chimiques. Les cellulases réagissent aux pigments de la couleur et éclaircissent le denim à l’endroit souhaité. Fruits de nombreuses recherches en laboratoire, les dernières innovations raccourcissent fortement la durée et le nombre de lavages traditionnels ce qui engendre une réelle économie d’eau et d’énergie. Les innovations les plus abouties permettent de se passer de l’étape de la pierre ponce lors du lavage tout en créant des effets « stone wash » identiques aux techniques classiques.

LES OXYDANTS SOFT

Les oxydants soft consistent à remplacer les produits chimiques traditionnels tels que le chlore ou le permanganate de potassium par des alternatives plus soucieuses de l’environnement et des hommes. C’est le cas de l’eau oxygénée qui s’applique dans des cas bien spécifiques notamment pour arriver à des délavages très clairs et partiels plus difficilement accessibles avec d’autres techniques comme le laser ou les bio-enzymes.

WATERLESS

Les produits chimiques pour les finissages – adoucissants, résines anti-froissables, colorants – pénètrent traditionnellement à l’intérieur des fibres grâce à différents bains de lavage et consomment ainsi une grande quantité d’eau.

Les industriels ont donc concentré leurs recherches sur différentes solutions visant à réduire cette consommation d’eau grâce à des techniques dites waterless.

La nanotechnologie a comme principal intérêt de remplacer l’eau par l’air. Les produits pénètrent directement à l’intérieur des fibres en étant transférés par les nano-bulles au moyen d’un flux d’air humide et évite ainsi la consommation d’eau. L’entreprise Berto cumule le traitement à l’ozone, au laser et des machines qui font pénétrer les produits à sec. 

L’entreprise AGI a mis en place une méthode waterless à l’aide d’un système d’évaporation de l’eau qui est ensuite réexploitée dans la production.

 LES ECO-STONES

Afin de patiner le denim, la méthode « stone wash » est traditionnellement usitée. Des pierres ponces sont insérées dans les tambours de bains de lavage pour éclaircir aléatoirement des partis du tissu et lui donner un look authentique par détérioration de la fibre. Les pierres ponce proviennent de carrières ce qui à terme engendre des problèmes de ressources de matière première. Elles ont également tendance à s’effriter dans le process et à se retrouver dans les eaux usées avec des conséquences néfastes pour l’environnement. Les eco-stones se trouvent être des alternatives plus écologiques grâce notamment à leur forte résistance et leur durabilité. L’entreprise Bossa travaille sur toute la chaîne de production pour proposer des denims plus respectueux grâce à des techniques à l’ozone, du laser, des nanobulles et l’utilisation d’eco-stones.

De nouvelles pistes bienveillantes fleurissent chez les denimiers aussi bien sur les procédés de teintures que sur les finissages et permettent d’adapter et de choisir les options en fonction du résultat esthétique souhaité. Il est à noter que les industriels maitrisent généralement plusieurs procédés et n’hésitent pas à les combiner pour améliorer le cercle vertueux.

 

Découvrez aussi notre article sur les accessoires éco-responsables avec un focus sur des alternatives aux jacrons traditionnels et aux accessoires métalliques galvanisés de façon plus responsables.

Et poursuivez votre sourcing Denim grâce à notre Digital Denim Week sur le site Denim Première Vision et découvrez nos trendtastings et séminaires d’experts dédiés à votre marché.

Article précédent Vidéo – Nous sommes de retour ! Article suivant Denim de soirée pour l’automne-hiver 22-23

Articles sur le même sujet

La saison de l’automne-hiver 22-23 en avant-première

maille, knit, trends

Savoir-faire : mailles décor

Savoir-Faire Denim : Les solutions de teintures responsables

Les Influences Denim de l’Automne-Hiver 22-23

Le Best de la saison denim Automne-Hiver 22-23

Une Saison denim AW 22-23 écoresponsable