GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Savoir-faire accessoires : Les solutions éco-responsables

Première Vision Paris poursuit son ambition de valoriser les initiatives durables de ses exposants et s’attèle à apporter un éclairage aux marques sur les critères d’un sourcing plus respectueux de l’environnement dans le secteur des accessoires.

Résolument tournés vers la quête du cercle vertueux, les exposants cumulent les axes de recherches. En optant pour une approche globale, ils prennent aujourd’hui en compte toute la chaîne de production et travaillent sur la matière, les finissages des produits ou encore sur le cycle de fin de vie.

Les codes performance développés par Première Vision sont des clés incontournables de votre recherche de sourcing, conçus pour faciliter votre sélection de produits éco-responsables et trouver les produits les plus adaptés à la construction de vos futures collections.

Retrouvez les produits choisis par l’équipe Mode de Première Vision qui s’inscrivent dans une démarche responsable. 

LES MATIERES RESPONSABLES

Point de départ pour concevoir un accessoire éco-concu, la matière est souvent un des premiers axes de développement appréhendé pour répondre à l’enjeu d’écoresponsabilité.

En fonction du produit final souhaité, plusieurs types de matières peuvent ainsi être envisagés.

Le code performances « eco-matière biologique » signifie que le produit est composé à plus de 50% de matière naturelle biologique comme le coton, la laine, le lin et la soie, ce qui ouvre considérablement le champ des possibles en termes de créativité. Ce ruban de chez Lissoni conjugue du coton certifié Gots à de la viscose. Chez Ribbontex, ce ruban associe du coton et du chanvre certifié Gots et Oeko tex et se pare de décors géométriques ton sur ton. L’étiquette de Nilorn affiche une belle naturalité grâce à ce coton biologique au grain apparent. L’emploi de matière biologique ne se limite pas aux accessoires textiles mais sert également à la fabrication de boutons grâce à des mélanges de composites de fibres de coton.

Pour répondre aux critères du code performances « eco-matière recyclée », la matière doit contenir plus de 30% de matière recyclée, qu’elle soit naturelle ou synthétique.

Il est désormais possible d’utiliser des matières recyclées pour tous types d’accessoires.

Les accessoires fonctionnels – boucles, boutons, zips – peuvent être constitués de métaux recyclés comme le laiton ou encore de polyester pour les aspects plastiques. Suivant les aspects et le design recherchés, les étiquettes peuvent arborer un rendu naturel à base de liège ou un aspect plus graphique et épuré avec ce papier et pvc coloré de chez Rebil. Le packaging pour vêtements de chez Legoplast est entièrement composé de polyester recyclé et s’avère facilement réutilisable.

Le code performances «eco-polymères biosourcés » se réfère aux matières issues de ressources renouvelables bio-sourcées – sucre, maïs, ricin – à au moins 30%. Ces biopolymères se positionnent comme des matières synthétiques en alternative à celles dérivées des ressources fossiles et remplacent les résines plastiques synthétiques. Ces matériaux permettent un large éventail de fantaisie. Ils offrent des rendus multiples qui revisitent les jeux de transparence en alternant entre des aspects résineux et opaques pour imiter les écailles de tortue et les bakélites.

Les chaînes de chez Valter cumulent des bio-polymères, des minéraux et des colorants naturels et relèvent aussi la particularité d’être biodégradables dans l’environnement sans risque.

Ce stopper de chez Duraflex et les boucles de chez Utax révèlent une matité s’apparentant à la minéralité d’une pierre ponce. Un aspect retrouvé également sur les étiquettes de chez Varcotex qui se démarquent par leur haute résistance. L’étiquette de chez Panama faite en partie à base de bio-polymères évoque un aspect cuir authentique.

Les étiquettes de chez Label & Things associent un mélange de polyester et un eco-biopolymère provenant de résidus de pomme qui sont réduits en poudre puis amalgamés. Ceci représente une autre initiative vertueuse dans la fabrication de cette étiquette.

LES FINISSAGES A IMPACT CHIMIQUE REDUIT

Le code performances « éco-finissage à impact chimique réduit » se réfère aux traitements, teintures, impressions et finissages qui assurent une réduction de l’utilisation de produits chimiques et garantissent l’innocuité envers les hommes et l’environnement.

Pour les accessoires métalliques – laiton, zamak – une technique de galvanisation par vapeur octroie une meilleure résistance tout en réduisant les impacts. En la recouvrant de zinc, le procédé de galvanisation protège la pièce métallique de la corrosion. Plusieurs techniques sont mises en œuvre sur l’accessoire métallique avec des résultats bien différents : des dorés brillants, des laitons ou cuivrés vieillis par exemple.

La galvanisation peut être réalisée en circuit fermé grâce à des procédés qui permettent la réutilisation de l’eau et des métaux usités pour l’électrolyse.

Sur les autres types d’accessoires – boutons, textiles…- l’impact chimique réduit peut s’appliquer sur différentes étapes. Il peut s’agir des techniques d’impression, des teintures ou encore des finissages sans solvants.

L’accréditation REACH peut s’ajouter à ce code performance sur tous types d’accessoires. Cette accréditation concerne la législation européenne sur les produits chimiques et signifie Registration and Autorisation of Chemicals. Entrée en vigueur en 2007, elle a pour objectif d’assurer un niveau élevé de protection de la santé humaine et de l’environnement et d’informer le consommateur sur les substances chimiques potentiellement utilisées dans les produits.

LE CYCLE FIN DE VIE

Le code performances « eco-biodégradable ou compostable » s’apparente aux matériaux biodégradables ou compostables en fin de vie, lorsque ceux-ci sont placés dans des environnements et des conditions spécifiques.

Pour aboutir à ces performances, plusieurs axes sont envisageables. Les textiles en matières naturelles et les bioplastiques précédemment cités en sont de bons exemples. Il peut aussi s’agir de composants durs naturels comme le bois et le corozo, aussi appelé l’ivoire végétal, qui s’inscrivent comme de bonnes alternatives pour les boutons et se déclinent dans des aspects naturels ou en version colorée.

Retrouvez l’intégralité de nos codes performance spécifiques à l’éco-responsabilité et continuez de vous informer sur les innovations responsables.

Article précédent Smart Talk #2 : Banquiers, investisseurs et consommateurs disent aux marques : « Go green or go home » Article suivant Savoir-Faire Denim : Les solutions de teintures responsables

Articles sur le même sujet

COUPS DE COEUR P/E 22 : CONCRETE TRANSPARENCE

PE 22 DECRYPTAGE COULEURS : bags & shoes

P/E 22 DECRYPTAGE COULEURS : Sport&Tech

DECRYPTAGE LOOKS PRINTEMPS-ETE 22 : City

DECRYPTAGE LOOKS PRINTEMPS-ETE 22 : Casual

DECRYPTAGE LOOKS PRINTEMPS-ETE 22 : Sport