GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Focus Style Printemps-Eté 23 : Total look cuir

La nature s’inscrit au cœur du Printemps-Eté 2023 et déploie ses multiples atours. La saison confirme sa volonté de valoriser les fibres naturelles et met aussi l’emphase sur le cuir afin de proposer une nouvelle rusticité.

Construite autour d’un vestiaire en total look cuir, la silhouette présentée ici accentue la naturalité des peaux et associe leurs aspects bruts à la sensibilité de la matière. La saison cuir du Printemps-été 23 affiche aussi son goût pour les décors, proclamant son ambition de créer des ponts avec les tissus textiles pour mieux s’en influencer.

Vêtements

Cette saison, les dernières innovations concoctées par les exposants démontrent la capacité du cuir à déployer une large palette d’aspects, de rendus et de mains.

En s’inspirant des textiles, y compris les plus techniques, les peaux misent sur la versatilité et s’adaptent à tous types de vêtements et à leurs différents usages pour aboutir à un vestiaire qui mêle avec conviction esthétique brute et sensibilité exacerbée.

Tops

Les tops sont à nouveau prêts à s’exposer dans les soirées et laissent volontiers dévoiler certaines parties du corps choisies à propos. Raccourcis à l’extrême, ils se caractérisent par des jeux de découpes précises sur les épaules ou le décolleté et rappellent les brassières de sport. Pour conserver le confort acquis ces derniers mois dans les vêtements d’intérieur, ces tops se conçoivent dans des cuirs stretch qui permettent à de multiples lanières plus ou moins fines de s’enrouler autour de la taille.

Les cuirs utilisés recouvrent des usages mixtes, aux confins du sport et de l’esprit couture. Ils s’adonnent avec plaisir au jeu de l’imitation, avec de textures spongieuses, et se parent de décors gaufrés et mousseux. Ou encore ils évoquent des mailles techniques conçus pour le sport comme des jacquards, piqués ou nids d’abeille. Les motifs de perforations se veulent plus complexes, avec des découpes qui se projettent en 3D ou exposent des histoires d’ajourés, rappelant la délicatesse de tops lingerie façon résille ou pointelle. Dans un registre plus soirée, les cuirs arborent des aspects métalliques, plus ou moins changeants, pour construire des halter tops croisés ultra sexy.

Pour les vestes, les formes boîte aux volumes menus s’accompagnent de cuirs à la surface gélifiée ou vernie type Naplak qui remémorent inéluctablement l’esprit pop des 60’s et qui sont joués en blanc optique ou en couleur vive.

 

Pantalons-jupes-robes

Pour revisiter le tailoring et le façonner d’une influence sport luxueuse, ces petites vestes se combinent à des jupes ultra raccourcies qui s’animent de poches plaquées. Elles peuvent aussi être détournées par des cuirs laqués façon reptile exotique, dans le goût des skais rétro.

Un peu plus longue et fendue, les jupes asymétriques dessinées en peaux d’agneau nerveuses et au tombé plombant arborent des surfaces changeantes et subtilement iridescentes. Travaillées en ton sur ton, elles nous plongent dans la galaxie nocturne d’un monde parallèle.

Ces cuirs serviront également pour des robes bustier ultra moulantes. Elles pourront aussi s’envisager dans des cuirs stretch crispés qui assoiront une esthétique plus rough, tout en conservant une allure élégante. Les cuirs s’apparentent aussi à des plissés réguliers ou des gaufrés en 3D. On retrouve sur les pantalons cette envie de la saison de créer des ponts entre les segments en proposant des produits versatiles.

Ici, les cuirs expriment une matérialité puissante et s’inspirent directement des tissus à l’accoutumée dédiés aux pantalons. Les cuirs velours stretch ou imprimés d’un motif rappelant une trame sergé à la manière d’un denim permettent de développer des pantalons aux détails workwear. Les nubucks pelucheux apparaissent comme déshydratés. Leur rugosité et leur aspect sablé étonnent tant ils ressemblent à des denims rustiques en mélange coton, chanvre et lin. Ils s’enrichissent aussi d’effets nuancés, presque chinés, grâce à des techniques de passages manuels aléatoires. Les pantalons trompette, extra longs, recouvrent les escarpins et s’affirment plus franchement en surface pour recouvrir des effets froissés, craquelés ou même frangés.

Accessoires

Les accessoires optent pour des décors obtenus grâce à des embossages, ou fendillages de la fleur, impressions numériques mais aussi broderies et contre-collages. Ils se révèlent cette saison une source d’inspiration inépuisable pour le cuir et ses déclinaisons et s’emparent d’un nouvel imaginaire empreint de naturalité.

Sacs

Les sacs s’affirment dans l’épure avec des formes géométriques simplissimes : des triangles ou des rectangles imposants réalisés dans des peaux qui associent souplesse des peaux et textures sèches et crépies. On pense ici à des textures aux effets craquelés délicats en double-ton, ou encore des cuirs foulonnés lavés, assouplis, aux grains naturels retractés. Dans un registre plus urbain, les surfaces se parent d’un velouté caressant et comme blanchi qui édulcore en surface des couleurs vives.

Les sacs à dos transposent leurs codes sportifs dans des cuirs techniques gommeux et mats à souhait. Ils se conjuguent à des matières influencées par les tissus raffinés et transparents de la Couture – résille, organza, tulle – qui imitent des dentelles graphiques et se placent aléatoirement sur les poches agrandies pour réinventer les motifs floraux et végétaux traditionnels.

 

Chaussures

En chaussure, les escarpins au bout pointu à l’extrême se décorent de cuir laqué imprimé façon écailles de poisson étranges mimant des queues de sirènes futuristes. Les sandales à bouts carrés et aux talons vertigineux se déclinent dans des cuirs métallisés multicolores. Les multiples lanières enlacent la cheville et grimpent haut sur le mollet. Les baskets combinent des cuirs façon papier et des aspects mouillés, enduits de couleurs fortes et translucides qui laissent vivre les irrégularités et les grains des peaux.

Retrouvez également nos autres Focus style de la saison Printemps-Eté 2023, ainsi que nos autres décryptages sur le cuir développés par les experts mode de Première Vision.

Article précédent Les dessous du Made in France avec Peggy Frey #3 : En direct du salon ! Article suivant DNM : Un tissu denim avec une histoire derrière…

ArticlesConnexes

Printemps-Eté 23 Bag & Shoe Femme : entre artisanat décomplexé et épure impactante !

Focus Style printemps-été 23: Une nouvelle rusticité

Focus Style Printemps-Eté 23 : Fluidité et légèreté au cœur de la saison

Printemps-Eté 23 Couleurs : Blanc 0

Printemps-été 23: Cuirs écoresponsables

Printemps-été 23: Points forts écoresponsabilité