GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Le NFT Blueskyer : ORTA lance le premier NFT denim en coton régénéré

(Contenu sponsorisé)

ORTA a lancé le premier NFT denim au design rétro-futuriste imaginé en coton 100 % régénéré et pensé pour des vêtements utilitaires. Appelé « the Blueskyer NFT », il représente le ciel bleu à l’horizon de la consommation consciente. Pour créer le futur dans lequel nous voulons vivre, nous avons besoin de systèmes régénérateurs comme celui-ci.

Engagé dans une mission climatique positive, le NFT Blueskyer ORTA est émis par Tezos. C’est une blockchain économe en énergie dont l’empreinte carbone, après 50 millions de transactions annuelles, était « similaire à l’empreinte carbone annuelle moyenne de seulement 17 personnes « . Pour comprendre son efficacité, il suffit de comparer les demandes énergétiques de la plupart des autres blockchains, qui rivalisent aujourd’hui avec celle des États-Unis.

Développé en collaboration avec Muse VR, le NFT ORTA Blueskyer présente un vêtement de travail en denim 100 % régénératif issu d’une ferme techno-organique. Le Blueskyer est le premier NFT représentant l’engagement d’ORTA avec la création du mouvement #iamablueskyer qui capture l’esprit de la nouvelle génération de designers, artistes, créateurs, défenseurs du climat souhaitant annuler le changement climatique, éliminer les déchets, redonner vie à la biodiversité et améliorer l’équité sociale.

 

ORTA reconnaît également, à une époque où l’anxiété climatique constitue une véritable menace pour notre santé mentale, qu’une vision plus optimiste de notre avenir doit être défendue par tous.

Blueskyer NFT est vendu sur la marketplace Rarible NFT, sécurisée par Temple Wallet, un portefeuille de crypto-monnaie facile à utiliser pour la blockchain Tezos.


Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Orta Anadolu et visitez notre page fournisseur sur la Marketplace Première Vision.

Enregistrez vous dès maintenant pour le salon Denim Première Vision de Berlin les 17 et 18 mai prochains et rencontrez l’équipe Orta Anadolu sur le stand A13.


1. L’empreinte carbone annuelle totale du protocole blockchain Tezos pour 2021 correspond approximativement à l’empreinte moyenne de 17 citoyens du monde*. L’ACV a révélé que le protocole blockchain Tezos représente environ 2,4E-4 g d’éq. CO2 par unité de gaz et 2,5 g d’éq. CO2 par transaction. Source: https://tezos.com/carbon/

2. »Le processus de création de bitcoins pour les dépenser ou les échanger consomme environ 91 térawatts-heures d’électricité par an, soit plus que ce que consomme la Finlande, une nation d’environ 5,5 millions d’habitants. »
Source: The New York Times “Bitcoin Uses More Electricity Than Many Countries. How Is That Possible?” https://www.nytimes.com/interactive/2021/09/03/climate/bitcoin-carbon-footprint-electricity.html

Previous post Denim PV Berlin : Un nouvel uniforme signé Fade out Label x Alessio Berto Next post Smart Keys : Les fibres libériennes – Lin, chanvre et ortie, le nouvel eldorado responsable ?