GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

La question éco : Pourquoi le coton est-il aussi assoiffé ?

La principale réputation du coton ? Être une plante assoiffée, toujours à l’affut de la moindre goutte d’eau. Entre caractéristique intrinsèque, données de production, demi-vérité et mythe élimé, où se trouve la réalité ?

 

Les étapes de culture du coton

C’est avant d’être semés, que les champs de coton reçoivent une irrigation importante pour préparer le sol. Puis à sa floraison, il a besoin d’un apport régulier en eau.

L’irrigation peut venir palier aux précipitations insuffisantes. Elle peut présenter des avantages économiques en protégeant, stabilisant et augmentant le rendement. Raison pour laquelle la sur-irrigation est donc fréquemment répandue en agriculture conventionnelle, avec en contrepartie un risque de lessivage de l’eau, des nutriments et des produits chimiques employés pour les cultures.

L’origine de l’eau

On distingue 2 empreintes hydriques différentes, l’eau bleue, et l’eau verte :

L’eau bleue, est l’eau issue de l’irrigation, celle qui peut être potentiellement problématique donc lorsqu’elle n’est pas gérée durablement.

L’eau verte, est l’eau de pluie ou l’humidité naturelle du sol. Si l’eau de pluie n’est pas contrôlable, l’humidité naturelle du sol, elle, peut être optimisée par certaines pratiques de cultures qui favorisent une meilleure rétention de l’eau dans le sol, comme les cultures biologiques.

Territoires et technologies

Les données fréquemment répétées, oui, celles sur la consommation d’eau de votre T-Shirt ou de votre jean que vous avez entendu partout, datent du début des années 2000. Les techniques de culture et technologies ont évolué depuis. Le climat, les précipitations, les conditions de culture varient énormément d’un pays à l’autre, voire d’une région à l’autre.

Alors soif ou pas soif ?

Il n’est pas question ici de vous dire que le coton ne nécessite pas d’eau, mais de partager les points clés d’attention, la nécessité d’avoir un contexte d’analyse, afin de pouvoir prendre des décisions éclairées ! Demandez des informations précises à vos fournisseurs, qui reflèteront une réalité de terrain, pas un mythe trop colporté.

 


Vous souhaitez en savoir plus sur le coton et ses secrets ? Consultez notre Smart Keys dédié aux dessous du coton

Previous post Que pensent réellement les français du Made in France ? Next post Made in France PV : Une offre complète pour une mode engagée et de proximité