GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Innovations PE23: Upcycling alimentaire

Les matières de l’été 2023 proviennent d’une véritable corne d’abondance. L’appétence pour la nouveauté est ici raisonnée avec l’exploration de co-produits de l’industrie agro-alimentaires. Résidus en tous genres viennent alimenter la diversification d’approvisionnements de la filière et accroitre l’exploration de la science des matériaux.

Des néo-matières issues de l’agro-alimentaire

Les cotons et celluloses de bois, filières en tension, laissent le champ libre à de nouveaux venus pour assurer une optimisation maximale de toutes les ressources extraites du sol. Initialement cultivés pour l’alimentaire, les bananes, ananas, oranges ou raisins vont être analysés dans leurs moindres spécificités, afin d’extraire de riches possibilités de leurs sous-produits.

Déclinées en maille, soierie ou doublure, les néo-matières artificielles reposent sur cette symbiose industrielle pour faire circuler les flux de ressources. Sachant qu’1kg de fruits peut générer jusqu’à 1,5kg de déchets agricoles, on bascule d’une approche d’extraction des matières à une approche de valorisation de la moindre fibre. Une manière de permettre aux agriculteurs de créer un revenu complémentaire avec la revente de ces sous-produits, tout en diminuant la pression sur les sols

Fruits, chanvre et cuirs marins…

Frutfiber™ de Pangaia récupère les feuilles de bananiers ou ananas, originairement laissées à l’abandon ou brulées après les récoltes fruitières, pour en extraire les fibres. Mélangées ensuite à du Lyocell de bambou, ces celluloses sont produites en boucle fermée avec réutilisation des eaux et solvants. Pour parfaire l’étoffe, le finissage est réalisé avec Pprmint™.  Issu d’huile de menthe poivrée extraite par vapeur, sans solvants ou produits chimiques, ce traitement antimicrobien et anti-odeurs permet au vêtement de rester propre plus longtemps et d’espacer les lavages.

Agraloop Biofibre™ recueille également des déchets de culture comme source de nouvelles fibres. Ces celluloses régénérées innovantes explorent cette saison les résidus de chanvre oléagineux. Le chanvre additionne ses qualités de régénération des sols en éliminant naturellement métaux lourds et résidus chimiques, aux technologiques vertueuses de Circular Systems qui réemploient les eaux de traitement, et donnent une nouvelle vie aux déchets solides comme fertilisants.

Le cuir n’est pas en reste avec des propositions qui elles aussi recyclent des sous-produits de bout en bout. Spécialisés dans les cuirs marins issus de l’agro-alimentaire, Ictyos pousse le cheminement jusqu’à ses nouvelles solutions de tannage. L’entreprise lyonnaise engage son savoir-faire dans la mise au point de tannages végétaux issus de moult de raisin ou de résidus de brassage de bière.

Une démarche particulièrement performante puisque ces extraits assurent à la fois le rôle de tannins et de colorants, tout en apportant une douceur et souplesse inédite aux peaux de saumons.

Découvrez la suite des Innovations PE23 concernant les Cuirs Durables et Biodégradables et Du textile…au textile

Accédez à la Digital Week de Première Vision Paris et à tous les contenus, et découvrez tous nos décryptages de la saison du printemps-été 23 !

Retrouvez toutes nos conférences et Digital talks,  ainsi que nos séminaires Mode physiques et digitaux.

Previous post Printemps-été 23 : Décoration Next post Innovations PE23 : Du textile…au textile

Related posts

Swimwear Printemps-Eté 2023 : fun, féminité et performances accrues

Codes performance Première Vision : Sport&Tech

Preview PE 23 : Sport & Tech

Gloria Jover : L’industrie textile espagnole et son engagement durable

Le lin du Printemps-été 23 : Authenticité affinée

Printemps-été 23: Impressions