GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Innovations PE23 : Du textile…au textile

Si le terme recyclé fleurit au gré des collections ces dernières années, force est de constater que l’immense majorité des matières recyclées sont des synthétiques, et qu’elles sont issues de recyclage de bouteilles en PET.

Moins d’1% des matières sont recyclées de textile à textile. Le défi est aujourd’hui de tirer profit de gisements colossaux pré et post consommation, pour développer les tissus recyclés de demain.

La réponse tient en partie du côté du recyclage chimique, permettant de revaloriser les ressources contenant de la cellulose en nouvelles matières artificielles, dépendantes pour le moment de pulpe de bois. Des perspectives vertueuses pour la fluidité éco-responsable !

L’opportunité offerte par ces nouvelles technologies est immense, puisque la revalorisation de 25% des cotons, et 25% des matières cellulosiques actuellement en circulation, permettrait de remplacerl’intégralité du bois actuellement utilisé, selon Canopy.

Suite à ce constat prometteur, les projets pilotes se sont étoffés et délivrent désormais des solutions arrivant sur le marché à grande échelle.

Le Refibra de Lenzing développé initialement en 2017 avec 20% de coton recyclé, met désormais à profit 30% de coton recyclé (5% post-consommation, et 25% pré-consommation) associé à 70% de pulpe de bois dans un procédé lyocell réemployant 99% des solvants.

Du côté des nouveaux acteurs, Renewcell connait une belle expansion pour Circulose™.

L’usine pilote suédoise alimentée intégralement en énergie renouvelable, produit désormais 7000 tonnes de pâte cellulosique, provenant intégralement du recyclage textile.

Une cellulose circulaire, ouvrant la voie au réemploi des mix polyester-coton, avec une technologie actuellement capable d’extraire le polyester, lorsqu’il est présent en pourcentage minimal, pour conserveruniquement la cellulose issue du coton.

La pulpe obtenue conserve les mêmes qualités qu’une cellulose de bois vierge, et ne nécessite donc pas d’être mélangée à une autre fibre pour maintenir un grade de qualité important.

Autre possibilité offerte par le recyclage textile, créer de nouvelles gammes de pigments.

La technologie Recycrom d’Officina+39 vient teinter cette saison les mailles de RDD.

Chutes de production ou textiles usagés sont transformés en poudre colorante grâce à une technique innovante utilisant uniquement des substances chimiques d’origine naturelle.

La gamme de nuances étonne avec l’éclat et l’intensité de ses couleurs, là où l’imaginaire aurait pu se figurer que recyclé rimait avec délavé.

Compatibles avec une grande variété de matières, coton, lin, laine, artificiels, ou polyamide, ces colorants sont plus faciles à filtrer, lorsqu’appliqués en suspension, permettant de diminuer les coûts de traitement, et d’améliorer significativement la performance de filtration des eaux usées.

Découvrez la suite des Innovations PE23 concernant les Cuirs Durables et Biodégradables et l’Upcycling Alimentaire!

Accédez à la Digital Week de Première Vision Paris et à tous les contenus, et découvrez tous nos décryptages de la saison du printemps-été 23 !

Retrouvez toutes nos conférences et Digital talks,  ainsi que nos séminaires Mode physiques et digitaux.

Previous post Innovations PE23: Upcycling alimentaire Next post Innovations PE23: Cuirs durables et biodégradables

Related posts

Sport PE 23 : Craquants ou doux, l’attrait des touchers de caractère