GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Printemps-Eté 23 Couleurs : Blanc 0

La gamme couleurs de Première Vision du Printemps-Eté 23 met le blanc à l’honneur. Loin de se cantonner à un rôle de coloris neutre, le blanc se marie à la matière, se texture et joue avec la lumière, donnant du caractère cuirs et tissus, pour s’imprégner dans tous les segments, féminin, masculin, sport, ou casual.

Entre beaux linges d’autrefois et vision digitale du futur, le blanc croise les époques sans jamais les opposer.

Il infuse les tissus et cuirs de ses expressions organiques et émerveille par les jeux de texture qu’il parvient à créer.
Dans un registre plus Tech, un blanc plus optique, le blanc 0 accompagne également notre quotidien grâce à sa lumière virtuelle et sa brillance numérique.

Joué en monochrome ou en association avec d’autres coloris de la gamme, il élargit sa palette chromatique et booste avec panache les tissus et les cuirs de la saison.

Blancs d’antan 

Le blanc et toutes ses nuances naviguent avec aisance entre rusticité végétale et artisanat revisité. Ils évoquent alors le beau linge d’antan et se révèlent dans la matérialité.

Beaux linges

Nostalgiques mais pas simplistes, les tulles et dentelles exposent leur sensibilité. Ils s’affichent délicats et évanescents, à la fois légers et aériens. Leurs dessins s’épanouissent dans la complexité et apportent sophistication au blanc virginal. Ils se parent aussi de fils métallisés ou transparents, faisant émerger de discrets effets scintillants en surface comme de fins cristaux de neige.

Les broderies s’imprègnent du fait main un brin passéiste et revêtent des influences folk. Un esprit bel ouvrage où règnent guipures, points de croix aux allures de crochet et napperons anciens tout droit sortis d’un trousseau d’antan. Conçus dans un blanc à la pureté originelle, ces voiles aériens s’embellissent de décors, façon herbier de campagne, sur lesquels s’invitent papillons et autres fleurs en relief.

 

 

Tendres frissons

Le blanc souffle un vent de fraîcheur sur les batistes et voiles de coton de la saison. Allégés à l’extrême, ils frôlent la transparence, et s’enrichissent de petites vaguelettes en surface. Crêpons, seersuckers ou gazes de coton déploient diverses nuances de blancs et remémorent le linge propre séché au soleil. Le blanc apporte une touche d’épure moderne tant aux rayures dessinées en pointillés précis, qu’aux jours échelle minimalistes ou aux plissés tissés.

Un air de printemps et une référence au bel ouvrage qui consacre la finesse du travail manuel.

 

 

Rusticité végétale

La saison du printemps-été 23 place la matière au cœur des textiles. Le végétal s’immisce dans les tissus et valorise la rusticité des mélanges coton-lin ou chanvre. Les fibres dévoilent leur texture, plus ou moins apparente, et insufflent un air de campagne sur les collections. Les cotons et lins non teints sont privilégiés et les draperies vivantes s’épanouissent dans des harmonies colorées également très naturelles. Cette naturalité empreinte de fraîcheur, exacerbée par des coloris clairs, se décline du blanc optique à un blanc aux accents de paille. Les cotonnades aux allures de linges impeccables, bien repassés, s’agrémentent de textures aux grains fins mais apparents, et expriment avec caractère leur aspect brut. Elles trouveront leur place dans le vestiaire de la saison prochaine entre casual sophistiqué et city décontracté.

 

 

Sport & Tech

Les tissus du Sport & Tech prônent une insaisissable légèreté. Soutenus par l’utilisation de blancs plus ou moins transparents, ils associent poids plume et surfaces vivantes.

Surfaces frissonnantes

Toujours dans un registre sportif, la performance se détourne de l’univers purement graphique et technique. Elle s’adoucit et prend vie en s’inspirant des surfaces tactiles. La blancheur, plus ou moins intense, s’enrichit de délicats reliefs d’armure, habituellement usités en casual ou city ou encore de décors géométriques ton sur ton. Et les surfaces d’aspect coton s’animent d’aspects froissés et mats, au doux bruit de papier craquant.

 

Cuirs

Entre textures matiérées et influence digitale, le blanc s’inscrit comme une couleur phare des cuirs de la saison.

Cuirs matiérés

Cette saison, les tanneurs ont aussi particulièrement travaillé sur les surfaces des peaux. En s’inspirant des matières organiques et de leurs grains plus ou moins irréguliers, les peaux affirment leur caractère. Les touchers secs crissent et imitent le passage d‘une main sur des grains de sable plus ou moins fins. Les jeux de craquelés évoquent des argiles blanches arides et poreuses, et les franges plus ou moins hirsutes remémorent des poils d’animaux arctiques sauvages.

Retrouvez également nos autres décryptages couleurs de la saison Printemps-Eté 2023, ainsi que la gamme couleurs développée par les experts mode de Première Vision.

Article précédent Smart Keys : Quels sont les fondamentaux de la bientraitance animale ? Article suivant Live Sourcing avec Bossa en direct de Denim PV Berlin

ArticlesConnexes

Denim PE 23 : la fantaisie au cœur du denim

Denim PE 23 : le mix des genres

Le teaser du printemps-été 2023

Swimwear Printemps-Eté 2023 : fun, féminité et performances accrues

Codes performance Première Vision : Sport&Tech

Preview PE 23 : Sport & Tech