test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test test 


GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Focus Style AH 22-23 : La fantaisie continue d’infuser le tailoring masculin

Place à l’excentricité dans le tailoring Homme de l’Automne-Hiver 22-23. Un vent de créativité exacerbée et de spontanéité qui ne craint pas l’excès, s’amuse à croiser les univers pour mieux détourner les codes préétablis du genre. L’Homme de la prochaine saison puise son inspiration dans la fantaisie des décors et propose une panoplie formelle qui s’invite hors du bureau. Des associations libres qui inscrivent aussi les vêtements du citywear dans de nouveaux usages.

Retrouvez notre sélection de matières phares pour construire votre collection city Homme du prochain Automne-Hiver.

La fantaisie au cœur des vestes et manteaux

Un premier focus sur les pièces de dessus masculines qui revisitent avec impertinence les classiques du genre. La veste de costume s’érige en statement mode et se dessine dans de nouvelles proportions. Volontiers croisée, en hommage aux codes du formel, elle assume une carrure exagérée avec des épaules surtaillées. Elle arbore un porter extra large, qui octroie une aisance optimisée à la silhouette. Et se distingue aussi par le poids de ses matières, à mi -chemin entre le manteau tailoring et le blouson casual. Les carreaux et tweeds s’avèrent définitivement à l’honneur et sont passés sous le filtre de la fantaisie.

 Carreaux vitaminés

Au premier plan des décors masculins : les carreaux qui, cette saison, s’éloignent des dessins classiques pour s’imposer en format macro. Une référence non dissimulée au chic britannique, un « je ne sais quoi », chahuté par des accidents couleurs peps et des jeux d’échelles surdimensionnés. Un petit côté pop décliné sur des matières aux mains volontiers fermes, délibérément un peu rudes et sèches. Les draperies peignées au rendu chic et compact s’adaptent aux tailleurs vestes-pantalons aux lignes précises, un brin rigoureuses pour un clin d’œil subtilement vintage.

 Tweeds unisexes

Hybridation des segments et des genres aussi cette saison avec des tweeds hautement fantaisistes que le vestiaire masculin s’approprie sans compromis. Des tweeds passés sous le filtre technicolor pour offrir des versions pétillantes et survitaminées. Mais aussi des détails de fils à la brillance cellophane parsemés çà et là, des bouclettes exubérantes ou encore des mèches de laine colorées pour assurer une allure couture cossue et déjantée.

Chemises hybrides

Les chemises formelles créent aussi la surprise cette saison. Des chemises masculines aux poids repensés, plus épais, à l’ambiguïté revendiquée. Entre veste et surchemise, elles se délestent de leur caractère casual pour emprunter les codes du formel et réinventer le genre.

Ecossais bousculés

Les chemises de la saison bousculent nos habitudes et incitent à reconsidérer les usages des vestiaires. A porter dessus, comme dessous, seules ou en superposition, les chemises s’imaginent dans des poids intermédiaires, en mélange coton et laine. Ici, les touchers dévoilent leur douceur visuelle et tactile, et sont proposés en version grattée ou soufflée. Les traditionnels Prince de Galles et écossais cassent les stéréotypes, s’envisagent en micro ou macro, et sont visuellement perturbés par des jeux d’asymétrie, de fils colorés ou encore de motifs placés tissés. Les chemises hybrides s’associent à des pièces plus strictes, comme des pantalons en laine sèche, aux détails de plis marqués.

Surprenante fluidité

Les chemises s’aventurent aussi sur le territoire Couture et continuent d’assoir de nouveaux usages. Un registre unisexe, aux confluents du segment Femme, qui se décline dans des qualités plus douces et fluides, et qui innove grâce à de nouvelles fibres cellulosiques en mélanges @Lyocell, SeaCell TM ou encore Ecovero.

Retrouvez nos autres décryptages à travers nos Focus Style de l’Automne-Hiver 22-23 ainsi que nos points forts matières destinés au Tailoring et Manteaux.

Article précédent Focus Style AH 22-23 : Les nouveaux codes du Sport Article suivant Printemps-été 2023 : La prospective d’une saison de fluidité

Related posts

Les Influences Denim de l’Automne-Hiver 22-23

Le Best de la saison denim Automne-Hiver 22-23

Une Saison denim AW 22-23 écoresponsable

Denim de soirée pour l’automne-hiver 22-23

Actualisation Homme PE22 : Un vestiaire urbain, fun et optimiste

Sport & Tech AH 22-23 : Un fitness « démocratique »