GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Focus couleurs cuir AH 23-24 : Une palette riche et sensorielle

Entre discrétion et extravagance, les gammes couleurs des cuirs de l’AH 23-24 témoignent d’une authenticité affirmée. Une frugalité sophistiquée qui relate une poésie du quotidien à la douce préciosité. Les couleurs remémorent des souvenirs gustatifs. Faussement naïves, elles expriment leur sensorialité et se veulent aussi rassurantes qu’intenses. Les associations chromatiques chahutent nos habitudes visuelles et s’accompagnent de touchers surprenants. Elles témoignent d’une maroquinerie AH 23-24 délicieusement matérielle et tactile, prête à attiser tous nos sens !

Pour découvrir la sélection de cuirs illustrant la gamme couleur cuirs AH 23-24 proposée par l’équipe mode de Première Vision, connectez-vous ici grâce à votre compte Première Vision Paris.

Richesse sensorielle 

Les cuirs de la saison interpellent la pluralité de nos sens notamment le goût et le toucher. Les coloris s’inspirent de la vie quotidienne, avec en ligne de mire le rapport à la matière et aux textures alimentaires. Une approche hypersensible qui fait se côtoyer des coloris proches de la matière brute, comme le « craft & art » ou le « ferment mastic » et des teintes douces. Ces gammes se sophistiquent par de nouveaux aspects.  

Poésie du quotidien

Ici, les couleurs dévoilent un luxe plus frugal. Les couleurs s’affichent artisanales presque triviales, comme les cartons kraft. Une notion d’un brut sophistiqué revisité par des touchers inédits, résolument contemporains.

Les cuirs prennent des aspects de meubles antiques cérusés. Les nubuckés blanchis font penser à des effets pull up aux nuances dégradées. Ces nubuckés se couvrent aussi parfois d’une matité parfaitement uniforme. En blanc « rumpled white », ils rappellent une pierre albâtre dont la matité est obtenue avec des fleurs poncées. Joués dans le colori « rose saucisse », les cuirs de taurillons aux grains naturels foulonnés exposent leur singularité  .

Terre et fer

Les couleurs subliment aussi la matière brute des pierres et sédiments géologiques. Le coloris  molasses “ se réfèrent à des terres cuite rougies et le “ green clay “  à des glaises crues. Ces coloris naturels se conjuguent à des cuirs authentiques. Derrière ces cuirs singuliers à l’apparente rusticité se cachent des finissages plus sophistiqués : des vernis à peine perceptibles ou encore des effets froissés plus prononcés.

Pour accentuer cette sophistication, ces duos de couleurs argileuses se cumulent à des nuances métallisées comme le ” bright silver “. Terre et feu fusionnent dans des luisances s’étendant du plomb à l’étain et jusqu’au cuivre pour des sacs et chaussures à la créativité explosive.

Souvenirs gustatifs

La gamme couleurs de l’AH 23-24 permet aussi d’insolites contrastes. Pour une créativité débridée qui ne craint pas de frôler le mauvais goût ! Les coloris influencés par la nature s’associent avec impertinence à des coloris plus grinçants. Cette nature ici moins poétique rappelle l’intensité des colorants alimentaires utilisés dans les pâtisseries japonaises.

Gourmand étrange

Les aliments transformés se mélangent et s’empilent à l’infini comme une fermentation organique. Dans un mélange sucré salé, le coloris « rose saucisse » se conjugue à ce cuir de veau gras et mat. Moelleux et rebondi sous la main, il rappelle des beurres pommade et se superpose à des textures contrastées. Les peaux lainées arborent une face au lainage spongieux, telle une génoise. L’autre face laquée et craquelée dans un colori violine intense ” controversial pink “ s’apparente à une gelée de fruits rouges artificielle. Ce mille-feuille est surmonté d’un cuir vernis façon caramel craquant, et d’un détail de cuir d’agneau ” vert épilogue “ gélifié comme une feuille de menthe cristallisée.

Douceur régressive

Apaisantes et sensorielles, les déclinaisons de rose de la gamme Première Vision Paris comme le « fresh flesh « ou « le rose saucisse «  évoquent une matérialité généreusement gourmande ainsi qu’une douceur régressive à fleur de peau.

Les cuirs de veau onctueux et ronds, profondément nourris, s’imprègnent de teintes suaves. Ces cuirs se déclinent sur des sacs ronds aux volumes expansés. Les peaux lainées imitent des fourrures luxueuses aux poils longs et soyeux, et se déploient telle une crème fouettée dans des camaïeux de blanc crémeux comme le « rumpled white ». Les peaux lainées roses aux bouclettes ultra resserrées prennent des airs de barbapapa dans lesquelles on rêve de se lover. Les veaux velours se parent d’aspects presque blanchis, comme talqués en surface de la peau. On pense à du sucre glace sur du nougat ou des guimauves dodues.

 

Retrouvez ici la gamme couleurs Première Vision Paris ainsi que nos autres décryptages consacrés à la couleur. 

Article précédent Denim PV revient à Milan avec une offre internationale d’experts denim Article suivant Focus couleurs fantaisie AH 23-24 : cadences et décadences

ArticlesConnexes

L’invité de la mode : Denzilpatrick

Découvrez la saison de l’automne-hiver 23-24

La gamme de couleurs de l’Automne-Hiver 23-24

Le film de la saison AH 23-24

Automne-Hiver 23-24 Cuirs : Focus habillement

Automne-Hiver 23-24 Cuirs : Iconiques revisités