GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

DECRYPTAGE LOOKS PRINTEMPS-ETE 22 : Dressy

Exhiber une fantaisie un brin ostentatoire ou dévoiler pour suggérer, les looks « Dressy » de la saison Printemps/été 22 déploient leurs plus beaux atours pour attiser les regards. Sortir de l’ombre, briller de mille feux et surtout célébrer…un seul maître mot : séduire.

Inspirez-vous de nos silhouettes majeures décryptées par univers pour le printemps-été 22 et découvrez une sélection de tissus pour construire vos prochaines collections Dressy.

 

Mettre de la poudre aux yeux

Le premier look parie sur une fantaisie forte et engagée et signe l’envie de se démarquer de la prochaine saison…

S’affranchissant des clivages, la silhouette s’articule autour de coupes épurées et décontractées inspirées de l’esprit casual. Les volumes insistent sur les contrastes, alternant des maxi et mini longueurs. Les vêtements usent et abusent d’intrigantes superpositions de matières et de couleurs pour créer des tenues chic et personnalisées pour sortir et danser toute la nuit.

Les trenchs adoptent des formes oversized et s’illuminent de détails étincelants parsemés dans le dessein de jeter de la poudre aux yeux.

Les boutons s’affichent clinquants et s’agrémentent de détails évoquant outrageusement d’énormes diamants ou cristaux.

Objectif : en mettre plein la vue !

Sensorielles, les textures revendiquent un luxe étudié…

Les bases délicates et transparentes – résille, organza – se décorent de textures reliefées ou de fleurs métalliques en 3D. Ils construisent des tops dévoilant avec malice certaines parties du corps. Les jupes droites et extra courtes sont élaborées dans des jacquards subtilement brillants. Ils s’enrichissent de motifs floraux floutés conçus dans de fins fils lurex. Portées avec des sweats loose à l’encolure très profonde, ces jupes sont la clé d’une allure à la fois powerfull et ultra confortable.

Parfois, un blouson court déstructuré sans manches en cuir irisé termine la silhouette. Sur les accessoires en cuir, pochettes ou micro-sacs, les découpes laser dévoilent avec précision des motifs animaliers argentés aux airs d’étranges créatures fantasmagoriques.

Transparence carressante

Ici, l’idée est de suggérer plus que d’exhiber, pour une séduction assumée qui ne renonce pas au confort. Les robes s’épurent et dessinent avec bienveillance les courbes d’une silhouette harmonieusement pulpeuse. Déclinées en différentes longueurs et avec de profonds col V, elles s’adonnent avec succès à l’exercice de la superposition. Les tissus, cuirs ou accessoires s’enrichissent de couleurs vives qui s’assortissent avec humour. Gourmandes et gorgées d’optimisme, les teintes orangées et solaires sont affectionnées et donnent lieu à d’intéressantes expérimentations chromatiques pour une allure chic et affirmée qui n’a pas froid aux yeux. Les matières invitent à la sensorialité : transparentes, fluides et glissantes. Elles suivent cette démarche chaloupée et déterminée et évoquent de douces caresses sur la peau, de quoi booster la confiance en soi !  

Les tulles frissonnent en surface et s’ornent de délicates broderies pour provoquer le relief…et le regard ! En imprimé, les vichys sont privilégiés. Couplés à des détails de volants ou de fronces, ils induisent une certaine candeur juvénile. Un vent frivole et printanier rafraîchit les chemisiers de la saison. En accessoires, des sandales aux détails de fines brides entrelacent la cheville et prolongent cette envie de se découvrir subtilement mais avec détermination.

 

Douceur solaire

La dernière silhouette adopte une attitude affirmée et volontairement provocante.

Les tops se raccourcissent à l’extrême. Les brassières en tricot ou tissu seconde peau se nouent autour de la taille afin de mieux la révéler. Des jeux de découpes savamment placés constituent un autre moyen de mettre la taille en valeur. S’apprêtant à détrôner le décolleté, la taille s’inscrit comme la nouvelle zone sensuelle attirant tous les regards. Un charmant clin d’œil vintage s’immisce dans la tenue. Les mailles techniques gaufrées flirtent avec des effets fluctuants de dégradés solaires venant réchauffer la peau.

Les vestes assument de petits volumes raccourcis et flottants, et se resserrent par des cordons délicats enveloppés d’organza ou des élastiques comme blanchis par le soleil. Leurs tissus froissés et satinés se révèlent au passage de la lumière et insufflent une touche sexy à l’ensemble.

Les pantalons s’allongent à l’extrême et optent pour une taille basse pour créer des silhouettes quelque peu aguicheuses. Fendus, les pantalons évasés laissent entrevoir des mules carrées confectionnées dans des cuirs exotiques. Ces cuirs de poissons s’avèrent traçables et sont réalisés en tannage végétal. Ou quand esprit Show off et éco-responsabilité riment avec désirabilité !

Retrouvez également nos autres décryptages Focus Style ici.

 

Article précédent Smart Creation, le podcast. Épisode 32 Article suivant DECRYPTAGE LOOKS PRINTEMPS-ETE 22 : Sport

Articles sur le même sujet

© Arlene Shechet

La saison denim Printemps-Été 22

Collections denim P/E 22 : formes et matières incontournables

La sélection de Tom Van Der Borght

Coups de coeur P/E 22 : Embellissement solaire

Coups de coeur P/E 22 : Naturalité élaborée

COUPS DE COEUR P/E 22 : CONCRETE TRANSPARENCE