GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Actualisation Homme PE22 : Un vestiaire urbain, fun et optimiste

Poursuivant sa quête de liberté, le code vestimentaire masculin s’affranchit des conventions. Un décloisonnement de styles et de genres, amorcé depuis plusieurs saisons, qui influence le citywear. Légèreté et optimisme s’invitent au sein des collections masculines de l’été 22. Douceur des couleurs, fluidité des matières, imprimés floraux revisités : tout est permis, y compris s’approprier les apparats féminins !

TAILORING COLORE

Pièce emblématique du vestiaire masculin, le tailleur exprime sa gaieté et son optimisme grâce à la couleur. Adoucies et féminines, les couleurs délaissent les clivages de genres et s’annoncent revendicatrices…

Présent depuis plusieurs saisons dans les collections féminines, cette saison le mauve s’essaie avec brio aux Essentiels masculins. Les tailleurs arborent des coupes droites et fluides qui s’accordent avec ces nuances de pastels. Des mélanges lin et soie révèlent une subtile brillance. Des crêpes à la main souple et plombante revisitent le pantalon de tailleur traditionnel ou encore de longs trenchs amples à porter sur les costumes. Dans un registre plus formel, les carreaux aux lignes simples et épurées et les esprits tweedés combinent des verts acides comme le « Bourgeon ethanol » et des mauves comme le « Mauve azote » pour provoquer des accidents de couleurs détonantes.

Le rose et ses déclinaisons continuent de s’imposer chez l’Homme et s’érigent au rang de coloris indispensable pour la prochaine saison. Sans demi-mesure, le rose fuschia « Framboise pimentée » s’exhibe sur toutes les pièces et se décline en monochrome sur des tailleurs fluides, aux longueurs exagérées, et ceinturés à l’extrême pour proposer une allure longiligne et flottante.

Des roses plus chauds, comme le « Rose bonbon », s’imaginent sur des matières crêpes affinées pour construire des pantalons taille haute, loose, qui s’évasent délicatement sur les chaussures ou des chemises semi-transparentes, en voiles légers. Des coloris à retrouver dès à présent sur la Gamme couleurs Première Vision de l’été 22.

CHEMISES VAPOREUSES

Avides de légèreté et d’insouciance, les chemises masculines misent sur la transparence. Elles affichent des formes tuniques, ou des robes kaftan amples et longues, à mi-chemin entre le trench et le déshabillé de luxe, et font présager d’une certaine nonchalance sensuelle. Des chemises rallongées, vaporeuses en mousseline de soie, précieuses, à porter à même la peau, se parent de brillance élégante ou de jeux d’opacité.

Les matières satinées sont aussi privilégiées. Des soies coulantes qui apportent un tomber incomparable aux tuniques et permettent de cumuler des détails genderfluid de nœuds, fronces ou volants. Des matières qui se déclinent aussi sur les tailleurs ceinturés conçus pour éblouir les soirées chics. Associés à de l’élasthanne, les matières satinées octroient une confortable liberté de mouvement et s’envisagent sur des tops raccourcis, des brassières parfois asymétriques, à porter avec des tailleurs plus stricts.

PRINTS

Eclosion d’une nouvelle sensibilité, les motifs floraux s’accaparent les chemises et tops de l’homme. Des fleurs élancées et exotiques dans des coloris clashing, associant le « Framboise pimentée » au « Orange embrasé » ou encore au « Cyber Violet » renouvèlent les esprits tropicaux ou pop. Des fleurs floutées, comme infusées de tonalités pastels, comme le « Mauve azote » ou le vert « Vertige Menthol » apportent une fraîcheur candide et juvénile aux références 90’s. Une inspiration qui se retrouve aussi dans les carreaux des chemisettes qui se floutent et prennent des airs délavés, revisitant les désormais classiques tachistes et Tie & Dye.

ACCESSOIRES

Les boîtiers à cigarettes électroniques, à téléphone portable ou à écouteurs nouvelle génération créent de nouveaux besoins de mobilité. Les sacs conjuguent fonctionnalité accrue et esthétisme. Des versions maxi volumes pour la journée se déclinent sur des cuirs rigides et colorés, se portent à l’épaule et s’associent à des costumes déployés en une seule palette chromatique. Pour compléter cette silhouette pop et urbaine, des sandales épurées, aux airs de spartiates modernes, s’accompagnent de cuirs souples pour cumuler les brides autour des chevilles et de douces tonalités pastels. De quoi jouer les monochromes jusqu’au bout !

Pour s’adapter à l’envie irrépressible de sortir et de faire la fête, des sacs aux mini formats plus show off – sacs bourse ou sceaux – se développent et s’assortissent de cuirs clinquants, métallisés de couleurs, à motifs croco vernis ou encore printés de motifs irisés. L’occasion aussi de revêtir des accessoires franchement démonstratifs, des bijoux – broches ou boucles d’oreille – aux pierres semi-précieuses.

Pour un citywear qui s’annonce genderfluid et résolument fun !

 

 

Découvrez les premières pistes pour l’homme de la saison AH 22-23 avec notre focus sur les draps de laine.

Article précédent Corail Artefact par Jérémy Gobé Article suivant Sport & Tech AH 22-23 : Un fitness « démocratique »

Articles sur le même sujet

L’invitée de la mode : Desolina Suter

La saison de l’automne-hiver 22-23 en avant-première

maille, knit, trends

Savoir-faire : mailles décor

L’invitée de la mode : Elisabeth Prat

colors, trends, color forecast

La gamme de couleurs de l’automne-hiver 22-23 de Première Vision

Savoir-Faire Denim : Les solutions de teintures responsables

Espace exposant Fabrics

Vous êtes déjà exposant ?

Accédez à votre espace