GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

L’invitée mode : Les choix cuirs de Claude Vuillermet

Claude Vuillermet, directrice artistique de l’agence Polyphème, apporte son regard expert en tendances cuirs et peaux aux concertations internationales de Première Vision. Elle nous détaille ses partis-pris pour la saison du printemps-été 22.

 

 

Je vous propose une ballade dans mes coups de cœur de l’été 2022.
On mise sur un été sous la lumière de la nature. Où la simplicité s’allie au charme, où les couleurs sont très raffinées et les traitements hyper naturels, sans exclure le savoir-faire et l’exigence de la qualité.

Ultra Black
Ce pourrait être l’histoire de la carpe et du lapin… donc un mariage désassorti, mais ce sera plutôt « l’union fait la force ».
Entre champ et océan, un lapin et un poisson s’aimaient d’amour tendre, un noir ultra mat les a réunis…
Cette couleur profonde, à qui la matité donne toute sa modernité, procure à ces petites surfaces une intensité et un caractère résolument design et graphique.
Petite peau de lapin et écaille de saumon recouverts de noir brut ont un toucher surprenant et inhabituel, qui les rend précieux et luxueux.

Cuir de poisson, Ictyos 

Cuir de lapin biodégradable, Cortadoria leather

Vague Bleue 
Un bleu candide et touchant colore en délicatesse les cuirs de l’été 2021.
Discret, mais très présent, il anime les nappas incisées de petits vagues mousseuses, rafraichît d’une écume bleutée les agneaux délicats, imprègne les nubuckés d’une douceur printanière.
Des promesses de subtilité pour ces peaux mates dont la surface semble tamisée par un voile bleu séraphique.

Nappa découpe laser, Cetinkaya Kurk deri

Agneau grain invisible, Riba Guixa

Jours de Fête
On a sorti Barbie vêtue d’une robe en agneau papier couleur rose marshmallow, jetés les couverts martelés en veau argenté qui semble patiné par le temps, sur la nappe immaculée. Etalée sur l’herbe, sa blancheur innocente et soyeuse fait vibrer les reflets du veau souple et foulonné.
Une envie de finitions simples, mais sensibles, de couleurs insolites et parfaitement dosées. Ce subtil dosage entre classicisme et innovation, entre goût de l’amusement et coquetterie affichée est aussi un des points fards de la saison.

Agneau papier rose, FC Creacio I Innovacio

Veau argent martelé, Conceria Pellegrini group

Veau foulonné semi brillant, Inpelsa

Cuir de vachette vernis brillant, Sofic

Savoir-faire
Faux rustiques et décontraction

Box grain jean nubucké, Mégisserie Alric

 

Se rapprocher de la nature pour la mimétiser au plus près.
Imprimer un grain jean sur un box nubucké de couleur écureuil tout souple, à porter à même la peau.
Embellir l’esturgeon, le cirer jusqu’à le confondre avec une branche d’arbre.
Découper savamment le placage de bois en mini carrelage et le contre coller sur textile pour pouvoir l’utiliser à contre-emploi, le colorer en jaune vif pour le moderniser.
Notre envie de nature fait fi du raisonnable et le traitement sophistiqué, mais naturel, que subissent les peaux nous emballe.
On va aussi faire place à de nouveaux matériaux qui vont titiller notre créativité et assouvir notre soif de « faire » autrement.

Lamelles de bois découpé contrecollées sur textile,  NUO

Cuir d’esturgeon, Ictyos

Article précédent Savoir-faire cuir : Les innovations éco-responsables Article suivant L’invitée de la mode : Desolina Suter

Articles sur le même sujet

DECRYPTAGE LOOKS PRINTEMPS-ETE 22 : City

DECRYPTAGE LOOKS PRINTEMPS-ETE 22 : Casual

DECRYPTAGE LOOKS PRINTEMPS-ETE 22 : Sport

DECRYPTAGE LOOKS PRINTEMPS-ETE 22 : Dressy

Tendances Mode Homme : Printemps-Eté 22

COUPS DE COEUR P/E 22 : Aisance sensuelle