GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

L’invité mode : les choix tissus du printemps-été 22 pour l’homme par Winfried Rollmann

 

Winfried Rollmann, fondateur de SIX BROTHERS FACTORY, expert mode, matières et couleurs représente l’Allemagne pour le DMI aux concertations internationales de Première Vision. Il nous détaille ses préférences matières pour le prêt à porter homme du printemps-été 22.

Cette saison est un défi pour le marché de la mode. La mode masculine vit sa chrysalide vers une garde-robe contemporaine libérée avec une attitude plus naturelle, un confort accru, une fonction plus élevée et plus de fantaisie. Les matériaux doivent combiner ces caractéristiques dans une complexité surprenante, où le look et le comportement des tissus se stimulent mutuellement dans des contradictions stimulantes.

 

INFINITY (IT)

Ce tissu piqué décontracté associe le lin, le chanvre et le coton à l’élasthanne. Sa structure construite et flexible est assouplie par un lavage qui apporte une douceur étonnante à ces fibres naturelles authentiques. Un mélange parfait pour des vestes amples non doublées au look végétal contenu pour un confort très contemporain.

 

NIHONMENPU (JP)

Ce faux-uni animé par la diversité de structures associées en rayures convainc par son aspect artisanal. Des constructions côtelées, nattées et armure diamant rythment le tissu indigo. Le léger délavage permet d’augmenter l’impact visuel du tissu et son poids alourdi renforce son authenticité décontractée.

 

ESTHETIA GB CONTE (IT)

Ce tissage de lin, tissé en combinaison de fils multi-teintes délavées affiche des effets bicolores spectaculaires. Enrichi par l’irrégularité flammée de la filature, l‘indigo somptueux et les nuances terres se fondent en un doux effet aquarelle à la Turner. Cette subtile neutralité colorée s’inscrit dans un courant de naturalité augmentée, incontournable pour le printemps-été 22.

MARZOTTO (IT)

Ce dessin glencheck, tissé sur un natté fantaisie, confère à cette draperie super 100 un aspect lin décontracté. Cette laine fine naturellement climatique s’enrichit d’une touche d’irrégularité végétale et annonce un tailoring estival informel. Les nuances de l’indigo relient la sophistication de Biella au monde du denim.

 

KOWA (JP)

Cette popeline fine et dense en coton-nylon suggère des usages modulables et contemporains. Sa polyvalence en fait un partenaire parfait pour un total look ample et facile à vivre. Un tissu tout aussi adapté aux manteaux qu’aux surchemises ou aux combinaisons d’été aérés.

 

KOWA (JP)

Le toucher papier et l’effet de couleur crayeuse confèrent à ce synthétique une modernité essentielle et informelle. Ce sergé au tissage dense apportera aux vêtements d’extérieur un caractère sculptural et des lignes très affutées. Une matière fine et fraîche idéale pour construire des manteaux larges à la présence tout à fait méditative.

 

 

SEOJIN TEXTILE (KR)

Ce dessin tie-dye sur un coton compact coupe-vent offre un fort impact esthétique pour du vêtement outerwear. Les nuances de bleus provoquent des variations fraiches et complexes. Une finition écologique sur une base 100 % coton biologique permet d’associer haute fonctionnalité et écoresponsabilité.

SEOJIN TEXTILE (KR)

Ce tissage natté combine le naturel du lin et du coton avec la fonction technique d’un nylon recyclé. La finition mate reflète une pure sobriété, tandis que le toucher à la fois frais et plein hybride la densité et l’élasticité, et souligne cette ambivalence frappante entre technicité et naturalité.

 

TOSCO (JP)

Traditionnellement, l’éponge n’a pas sa place dans la garde-robe masculine. Mais ce mélange de ramie et de coton donne à la maille du corps, du volume et un toucher sec plein de saveur. Le mélange de fibres végétales 100% biologiques amplifie sa dimension écoresponsable.

 

NGS MALHAS (PT)

Ce molleton 100% lin est un tricot d’été parfait. Son irrégularité naturelle et son subtil effet bicolore sont en accord avec la neutralité sophistiquée de la saison. Le caractère hautement durable du lin, la structure flexible de la maille et l’effet de délavage permet une élégance décontractée.

 

KANEMASA (JP)

Cette maille stable en coton biologique mercerisée et au poids conséquent, présente un aspect ultra-propre. Sa haute densité sculpturale invite à tailler des coupes construites. La contradiction entre sa netteté et son drapé solide donne aux surchemises et aux vestes une tenue masculine.

En savoir plus sur Winfried Rollmann : www.sixbrothers-factory.com

Article précédent Avant-première : le Grand Nord, au cœur de la saison mode denim automne hiver 22-23 Article suivant Smart Creation, le podcast. Épisode 33