GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Denim Première Vision : Collection AH 25-26

Pour l’Automne-Hiver 25-26, Denim Première Vision donne une ampleur particulière à la présentation des tendances de la saison. Pour la toute première fois, une collection exclusive a été développée en association avec deux prestigieuses écoles de mode Milanaises : l’IED (Istituto Europeo di Design) et la NABA (Nuova Accademia di Belle Arti).

Ce projet d’envergure, à l’initiative de l’équipe Denim Première Vision, a vu le jour en plusieurs étapes. Dans un premier temps, l’équipe mode de Denim Première Vision a isolé les tendances majeures de la saison, et les a présentées à l’IED et à la NABA.  

Les treize étudiants sélectionnés ont ensuite chacun interprété ces tendances, puis développé un ensemble de deux pièces chacun. Le processus de création était supervisé par Alessio Berto, expert du patronage. L’occasion pour ces jeunes talents de concevoir des produits dans des circonstances professionnelles, avec l’appui de partenaires d’exception, comme les tisserands Berto, ORTA, Sharabati Denim, Rajby Textiles, Kuroki, Titanus, Outside Denim Lab, Advance Denim, Japan Blue et Evlox. La collaboration s’est ensuite étendue à la fabrication, réalisée par M&J Group au Bangladesh et Fashion Art SpA en Italie. Certaines pièces ont été travaillées par l’atelier de teinture et d’impression Teintures de France. Enfin, deux fabricants italiens ont apporté leur savoir-faire pour les touches finales : BAP Group pour les boutons et EMMETEX pour les étiquettes.  

Le concept de la saison, point de départ de la collection, est la radicalité. Les extrêmes se côtoient, donnant naissance à des hybrides innovants : l’opulence côtoie l’épure, la structure rencontre la douceur, et la technicité est juxtaposée à l’artisanat.  
Les silhouettes finales sont la retranscription de ces polarités. L’accent est mis sur les finissages, avec la couleur, les imprimés et les ennoblissements. 

Chromatic gleam

Les contrastes de la saison s’expriment tout d’abord à travers la couleur.
Des blacks denims dramatiques amènent une rupture dans les collections, élevant les palettes et faisant ressortir les couleurs pâles de la saison.
Les effets de délavages semblent illuminer ces bases sombres. Des rayons de lumière colorée qui sont placés de manière inattendue. En effet, plutôt que les habituelles moustaches, ces décolorations mettent l’accent sur les genoux ou le bas des jambes. Enfin, les points de lumière sont le fruit de traitements deep dye ou de sprays.

En alternative, les développements créatifs sont disponibles dans des versions à impacts réduits. Les blacks sont bio-based, et tendent vers les grisés. La couleur, elle, est rendue possible par l’usage de bases textiles recyclées ou non-teintes.

Denim-like effects

Les visuels classiques du denim se déclinent d’autres bases textiles, pour des résultats cleans et sophistiqués.  
Des imitations de délavages peuvent aujourd’hui être obtenus par impression. Leur modernité est accrue par l’usage de couleurs froides en assemblages monochromes. 
Ces visuels en trompe l’œil s’affichent également sur des jacquards. Pour des étoffes précieuses, dont les motifs abstraits évoquent des délavages classiques tels que l’acid wash. Dans une version plus discrète, des bases de coton proposent elles aussi des imitations denim.  
Autre alternative, des effets de fils permettent d’évoquer subtilement l’univers du denim. Ici, c’est l’armure elle-même qui renforce le visuel irrégulier.   
Ces néo-denims présentent des effets de délavages en all-over, ce qui ouvre de nouvelles opportunités pour le design. Une approche plus étudiée et clean du délavage, qui ne nécessite pas d’eau pour sa production, et conserve la qualité de la matière.

Sensitive surfaces

Le denim cette saison s’arme de douceur. Des effets tactiles subtils qui se déclinent dans des étoffes très différentes, évoquant tantôt le velours, tantôt la fourrure. Techniquement, ils sont obtenus par des traitements de surface. Cette saison, ces effets floqués sont composés de denim recyclé ou de viscose certifiée.
Et pour traduire au mieux l’esprit « décoration extrême » de la saison, ces effets « fuzzy » peuvent être utilisés en décoration, comme en broderie ou en franges. Des effets placés, en décoration ou application, qui ouvre la porte à la réutilisation de deadstock.  
L’accent est mis sur la mise en valeur des tissus, avec des finissages artisanaux de délavage et de teinture.

Les étudiants impliqués dans le projet sont, pour NABA, Nuova Accademia di Belle Arti : Simone Bucci, Anna Buccino, Kubra Colak, María Fernanda Escotto et Anna Chiara Rabito. Pour IED, Istituto Europeo di Design, il s’agit de Chiara Cantù et Giorgia Costa pour la deuxième année du cursus de Fashion Design, et de Lorenzo Caola, Francesco Gregorace, Alessia Qurku, Niccolò Mattavelli, Leonardo Rosa et Alessia Ferrucci pour la troisième année.

Retrouvez ici le Décryptage Denim de la saison Automne-Hiver 25-26.

Article précédent Les hôtesses du salon PV Paris porteront des tenues créées par la maison Deveaux Article suivant Les Tanneurs Français : Savoir-faire & Innovation

ArticlesConnexes

Preview Denim - AH 25 26

Preview Denim AH 25-26 : Denim meets Sportswear

OUTSIDE - A FABRITEX DIVISION

Décryptage Denim AH 25-26