GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Décors AH 22-23 : la fantaisie dans les pièces de dessus

Résolument ancrée dans la saison AH 22-23, la fantaisie gagne unanimement tous les segments. Elle s’exhibe avec fierté sur les vestes et manteaux de la saison et les érige en véritables pièces d’exception. Hors de question de se cantonner à l’univers « Soirée », la fantaisie s’immisce aussi avec conviction dans les pièces de dessus du citywear et du sportswear. Une façon de dévoiler une large palette de décors avec comme seul maître mot attirer le regard et s’amuser.

Retrouvez la sélection de décors AH 22-23 élaborés par les exposants de Première Vision Paris destinés aux pièces de dessus, trenchs et blousons.

 

FOLLE ALLURE

Détails audacieux, couleurs expressives et richesse des matériaux, toutes les techniques participent à booster les manteaux de la saison. Des pièces de dessus surdimensionnées et enveloppantes sur lesquelles les décors les plus fous s’affichent avec exubérance.

Les classiques tweedés sont tournés en dérision grâce à des couleurs acides et déjantées. Ils se parent de fils coupés hirsutes. Des toisons aux poils plus ou moins longs, parfois même des franges aux coloris grinçants, ou aux poils lurex scintillants qui s’extirpent librement pour troubler ces tissus d’apparence faussement tranquille. Et les traditionnels décors animaliers – léopards et reptiles en tête – s’animent eux aussi de brillance et de couleurs chatoyantes.

Les fourrures, fausses ou véritables, revendiquent leur irrévérence. Des poils d’agneau multicolores légers et flottants, des poils rasés qui étincèlent grâce à des paillettes saupoudrées ici et là, ou des poils frisés ras imprimés de motifs imitant des camouflages : de quoi se faire remarquer au moindre mouvement. Dans un registre plus sport, des tissus techniques déperlants imitent des faux cuirs ou des fausses fourrures en polyester recyclé et construisent des manteaux Outdoor au grain de folie affirmé.  

 

CAPITONNÉS EXAGÉRÉS

Associés au confort et à la protection, les matelassés se déclinent cette saison au-delà de l’univers sport. A travers un usage accru de la fantaisie et des décors judicieusement sélectionnés, ils s’intègrent dans les collections city et soirée. Les synthétiques performants noirs se parent de surpiqûres aux poils ébouriffés ou s’accompagnent de double face en poils ras veloutés. Une atmosphère mystérieuse à déployer sur des pièces de dessus formelles comme des manteaux peignoirs extra longs et à porter avec des tailleurs ou des vêtements de soirée ultra chics : au féminin comme au masculin ! Pour des manteaux et vestes ultra-élégantes, les soieries capitonnées s’appuient sur de spectaculaires décors géométriques métallisés.

Sans surprise, les matelassés s’affirment comme des incontournables du vestiaire Sport et créent l’événement à travers la diversité des matières et des décors proposés. Des tissus en polyester recyclé franchement métallisés, brodés d’ornements picturaux gigantesques ou encore recouverts d’imprimés mimétiques renouvelant l’esprit camouflage ou animalier : à envisager sur des doudounes gonflées à bloc pour un look sans demi-mesure.

ORNEMENTS UNISEXES

Pour homme comme pour femme, l’inspiration folk comble notre soif d’évasion autour de palmettes indiennes, motifs orientaux plus ou moins géométriques et jacquards tapisserie. Tout droit sorties d’une roulotte des temps anciens, les broderies luxuriantes teintent d’une touche gipsy les manteaux de la saison et nous transportent instantanément vers de lointains horizons. Les fleurs ornementales et chaleureuses, travaillées dans des couleurs vives sur base velours, imitent les tapis de nomades et apportent une touche d’exotisme.

Chez l’homme, les broderies, jacquards et brocards opulents s’orientent vers des motifs baroques sombres. Dessinés en fils d’or sur fond noir, ils renouvellent l’influence romantique et évoquent splendeur et décadence. Une façon d’assumer sa part de féminité avec une note d’obscurité et de noirceur, tout en sophistication. Les motifs abstraits hésitent entre camouflage et pierres minérales et troublent le regard pour susciter l’ambivalence. De savantes associations de matières précieuses – satin, velours, fourrure –, traitées dans de subtils camaïeux, s’épanouissent en volume et créent une atmosphère énigmatique. Dans un registre plus épuré mais tout aussi impactant visuellement, des fils épais et matériels dessinent de façon aléatoire des formes libres et alambiquées jusqu’à nous en faire perdre la tête.

Allure folle assurée !

Continuez à vous inspirer grâce à nos autres décryptages pour la saison AH 22-23.

Article précédent Smart Keys : La traçabilité Article suivant L’invitée de la mode : Nathalie Restrepo

Articles sur le même sujet

L’invitée de la mode : Desolina Suter

La saison de l’automne-hiver 22-23 en avant-première

maille, knit, trends

Savoir-faire : mailles décor

colors, trends, color forecast

La gamme de couleurs de l’automne-hiver 22-23 de Première Vision

Savoir-Faire Denim : Les solutions de teintures responsables

Les Influences Denim de l’Automne-Hiver 22-23