GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Automne-Hiver 23-24 : Chaussures Femme

Les chaussures Femme de l’Automne-Hiver 23-24 nous invitent à traverser les époques et nous en livrent des interprétations contemporaines très personnelles. Ces réinterprétations naviguent avec brio entre vision futuriste offrant une esthétique radicale  des produits et des références plus classiques, empreintes d’un luxe repensé. Ces envies créatives nécessitent des cuirs qui conjuguent une authenticité assumée et une expressivité débordante, le tout appuyé par des volumes volontairement excessifs et l’ajout de nombreux accessoires.  

Plongez dans la sélection de cuirs repérés par les équipes Mode de Première Vision pour imaginer vos collections de Maroquinerie pour l’Automne-Hiver 23-24.

Revue de classiques 

Un hommage aux savoir-faire ancestraux de la maroquinerie avec des cuirs qui assument pleinement leur authenticité. Révélés par des volumes exagérés, les iconiques des chaussures féminines affichent leur singularité. Esprit collège et inspiration rétro se jouent des contrastes en toute innocence et annoncent clairement la couleur !

Rétro University

Sous influence collège, derbies et mocassins unisexes reprennent du service. Ils sont montés sur des semelles épaisses et crantées, légères pour ne pas alourdir le produit. Les volumes sont eux volontairement exagérés, trop carrés ou trop ronds, pour un effet un peu naïf. Bouts et quartiers des modèles font alterner des cuirs aux rendus et coloris différents pour créer des surprises visuelles. Cuirs lisses, brillants façon box calf et patines glacées sont associés à des cuirs aux grains apparents. Ce contraste est parfois accentué par des cousus norvégiens colorés.

En colorama 

L’autre option pour revisiter les classiques consiste à miser sur la couleur. Des coloramas optimistes et vitaminés pour affronter l’hiver avec une certaine candeur juvénile. Les babies arborent elles aussi des semelles gigantesques et se parent de cuirs cirés ou vernis de couleur : à porter avec des chaussettes hautes. Les formes slingback s’accompagnent de kitten heels et de bouts pointus pour poursuivre ce clin d’œil rétro. Décidément incontournables cette saison, les cuissardes se déclinent à l’infini. Construites en veau velours ultra souple, elles coulent délicatement sur la jambe et s’envisagent en total look monochrome.

Histoire d’imprimés

Pour compléter cette influence rétro, les décors traditionnels du tailoring habillent les chaussures. En all over sur des bottines lacées ou placés sur les plateaux des derbies, les lainages aux carreaux pieds de poule et pieds de coq s’assortissent de la tête au pied. Les exposants ont également concocté des cuirs stretch en version imprimée semblables à des secondes peaux. Motifs floraux ou animaliers se projettent alors sur des cuissardes façon collants et se portent avec de longues robes vaporeuses décorées du même dessin pour se fondre dans le décor.

Costauds élégants

Les cuirs costauds se sophistiquent pour créer des chaussures hybrides. L’influence outdoor gagne du terrain pour parcourir nos villes. Et l’esprit grunge, transverse cette saison, joue la carte du chic.

Grunge raffiné 

Influence grunge oblige, le noir prédomine et s’intègre avec véhémence dans les collections du prochain automne-hiver. Pluriel, il se décline sous de multiples aspects. Joués sur des formes unisexes, les cuirs revêtent des accents métallisés, des patines glacées ou encore des aspects froissés plus ou moins prononcés. Les volumes se veulent imposants, comme des boots de bikers constituées de cuirs costauds. Les composants accessoires s’affirment ici comme prépondérants. Bijoux, strass, perles sont parsemés en surface de ces bottes hautes. Dans un registre plus futuriste, plaques, boucles et chaînes de métal multiples et disproportionnées se placent avec précision sur les trépointes ou les contreforts.

Rustiques chics 

Une réinterprétation urbaine de l’esprit outdoor autour de formes rustiques. Une appétence pour les bottes – de pêcheur, de pluie – dont on garde la tige et la semelle caractéristiques pour la transposer sur des cuirs costauds et performants. Les semelles en gomme sont volontiers moulées pour assurer légèreté et confort de marche. Les montages privilégient des jointés sur l’extérieur et les détails s’inspirent des sports extrêmes avec des matelassages et surpiqûres aux genoux façon motards.

Les formes sabots s’évadent des champs. Ils s’accompagnent de peaux élégantes : des cuirs lisses et waxés, ou façon pony avec des poils denses et brillants, parfois subtilement tachetés. Les peaux lainées affichent des poils longs et duveteux. Les semelles peuvent être en bois ou en crêpe, et les détails de clous ou de strass dispatchés sur la couture extérieure apportent une touche d’éclat à l’ensemble.

BLUE LIGHT

Les métallisations sont à l’honneur cette saison : l’argent, ses différents aspects, mais aussi des métallisations plus colorées.

Métallisations colorées 

Les cuirs se parent en surface de métallisations colorées. Influencées par le digital et son univers esthétique, les métallisations sont passées sous le prisme de lumières changeantes. Les reflets irréels de voie lactée se conjuguent à des lignes et volumes architecturaux pour des partis pris créatifs avant-gardistes. Les bottes hautes gainantes sont travaillées dans des cuirs stretch, et sont agrémentées de motifs géométriques, argentées ou parsemées d’iridescence subtile. Elles épousent la jambe comme une seconde peau. Les semelles plateforme, énormes et découpées, et les bouts carrés effet 3D accentuent cette vision futuriste. Les sneakers aux airs de vaisseau spatial se déclinent dans des cuirs colorés irisés et revêtent des semelles débordantes, gonflées et ultra-légères.

Silver focus 

On retrouve aussi l’argent dans les chaussures féminines de la saison. L’argent recouvre ici un aspect miroir, un brin clinquant, avec des cuirs lisses qui s’associent à des jeux de trompe l’œil. Les talons sont facettés et les montages cachés, tandis que les accessoires évoquent des détails de sculpture en métal fondu. Plus ou moins prononcés, les strass s’amoncellent en surface et revendiquent un effet carrément show off sur ces lignes épurées et rigoureuses.

 

Retrouvez également aussi notre décryptage sur les chaussures masculines de la saison ainsi que nos décryptages dédiés aux cuirs et fourrures.

Article précédent Focus Style AH 23-24 : Exclusivement Cuir ! Article suivant Focus style AH 23-24 : Les nouvelles expressions de la dentelle

ArticlesConnexes

L’invité de la mode : Denzilpatrick

Découvrez la saison de l’automne-hiver 23-24

Slow Devored par l’Atelier Sumbiosis

Les enjeux du Denim éco-responsable

La gamme de couleurs de l’Automne-Hiver 23-24

Automne-Hiver 23-24 : Sport & Tech