Ouverture de la saison du printemps-été 2020 de Yarns

A l’origine des excentricités d’une saison printemps été 2020 clairement audacieuse, les fils insèrent dans les tissages et les mailles leurs irrégularités recherchées, moulinages graphiques, pointes de brillance, surprises tactiles, et autres perturbations volontaires.

Ils déroutent les sens avec malice, jouent avec la perception. Ce que pressent la vue n’est pas confirmé par le toucher. Des effets visuels denses, saturés de fantaisie, étonnent lorsqu’on les soupèse.

La recherche de légèreté se traduit en titrages extra fins, ou à l’inverse en fils volumineux qui s’aèrent en larges boucles ou filets, pour des mailles voyantes mais presque sans poids.
Filaments métalliques, nacrés, transparents ou irisés donnent naissance à des étoffes diaphanes qui frissonnent d’éclats changeants.
Les fibres recyclées, biodégradables, biosourcées, placent le respect de la nature comme base de toute création. Un engagement qualitatif qui induit traçabilité et durabilité.

Qu’ils prônent la densification ou l’allègement, les fils de la saison travaillent à rompre avec les esthétiques en place. Ils agrippent le regard par des détails inattendus, impactent avec des esthétiques puissantes, décorent et décalent, brouillent les pistes. Eléments perturbateurs, oui, mais respectueux et vertueux par leur éco responsabilité.

Babette_Wiezorek_realtime_coding_and_the_aestehtic_of_feedback_loops