Sarah Radulescu, le fil de l'inspiration

Le travail de Sarah Radulescu naît d’une conversation entre le fil, les broderies et son inspiration. Pendant son enfance au Cameroun, imprégnée par la culture africaine et ses couleurs si riches, elle a appris à broder et à coudre.
« C’est dans les pays de l’Europe de l’Est que j’ai découvert avec fascination des pièces d’artisanat brodées avec des techniques anciennes qui ne se pratiquent plus que dans certains villages » déclare-t-elle et dans son atelier de Saint-Mandé, près de Paris, grâce au mélange de diverses techniques qu’elle agrémente de perles ou qu’elle façonne pour construire du volume, les créations de Sarah Radulescu prennent toutes sortes de formes. Animales, végétales ou plus abstraites, tantôt délicates et précieuses, tantôt paradoxalement épaisses et contemporaines.
courtesy of Sarah Radulescu
Aujourd’hui, ses créations brodées sont le fruit d’une grande passion et d’une recherche : relier deux mondes — l’ancien et le moderne — tout en protégeant leurs caractères multiculturels et uniques.
Du 18 au 20 février 2014, Sarah Radulescu participe à Maison d’Exceptions, l’espace du salon Première Vision, dédié à la haute création.