Marta Antonelli, Mymantra, au salon Maison d’Exceptions

« Quand nous avons créé cette nouvelle matière, nous l’avons pensée pour qu’elle réponde à divers types d’applications. C’est avant tout un matériau qui offre une alternative à l’utilisation du cuir. Au-delà de son aspect esthétique, il a le don d’être écologique, ce qui répond à un courant qui se développe dans le secteur de la mode.

C’est avant tout l’éthique qui a guidé notre projet de recherche et développement autour de cette matière. Nous pensons qu’il est important de prendre en considération l’environnement et le bien-être des consommateurs de mode. Pour nous, une bonne gestion du patrimoine mondial des forêts peut permettre d’offrir du travail et peut aussi garantir un meilleur développement des plantations d’arbres.

Ce qui fait la particularité de cette matière, c’est qu’en combinant la noblesse du bois avec la technologie du laser, elle unit tradition et innovation pour faire naître un produit unique en son genre. »