Le velours au sabre selon Bucol

Savoir-faire unique, le velours au sabre ne s’exerce que sur du satin duchesse, qui est un tissu à double chaîne. Exécutée exclusivement à la main, cette technique consiste à couper, à l’aide d’un « Sabre », outil tranchant proche d’un scalpel de chirurgien, la chaîne supérieure du satin pour créer un motif. Une fois coupés, les poils sont brossés avec une brosse en sanglier afin que le poil du velours soit relevé et que le dessin apparaisse en relief.
C’est une tradition manuelle qui requiert un geste précis et une longue expertise. Le résultat et la qualité du dessin obtenu par le « sabrage » ne peuvent être atteints par aucune autre technique.
Le velours au sabre, l’un des plus prestigieux savoir-faire des manufactures de soieries lyonnaises, a été mis au point par le Stéphanois Charles Rebours dans les années 1850. La maison de rubans stéphanoise Colcombet, dont un descendant, Charles Colcombet, fonda Bucol, sabra la soie très tôt. C’est tout naturellement que la maison Bucol a perpétué cette technique depuis sa création en 1924.
HTH – Bucol a été distinguée Entreprise du Patrimoine Vivant en 2007.
En septembre 2011, HTH – Bucol a participé à Maison d’Exceptions, l’espace du salon Première Vision, dédié à la haute création.