Hiroki Nakamura, fondateur de Visvim, au salon Maison d'Exceptions


(Sous-titres français disponibles)
« Nous sommes en 2013, dans un monde moderne où le côté pratique de l’objet prévaut, ce qui est une bonne chose en soi mais fait oublier la dimension humaine. Collaborer avec un artisan donne une valeur très spéciale à mes produits et les permet d’avoir un caractère distinct, car le travail a été entièrement fait à la main, par des personnes. Le tissu ou le produit fini est ainsi très différent de ce qui se fait à la machine. Mon rôle est de travailler avec eux, je souhaite faire le lien entre ces artisans et le marché moderne, c’est mon métier. »