Cédric Courtin, Atelier Courtin, au salon Maison d'Exceptions

« Je m’appelle Cédric Courtin et je me suis installé en Inde il y a 10 ans, pour faire des recherches sur toutes les techniques artisanales pointues. J’ai monté l’Atelier Courtin, il y a maintenant cinq ans, à la suite du constat de la disparition et de la mauvaise organisation de nombreux métiers. J’essaye de créer une passerelle entre ce type d’artisanat et les maisons de luxe, de manière à ce que leurs techniques puissent être utilisées à grande échelle.

Je souhaite que cette passion pour ce pays puisse se transmettre. Je voudrais également être certain que des Indiens puissent être eux-mêmes à l’initiative de projets similaires. Je suis agréablement surpris de voir que beaucoup d’industriels font énormément d’efforts pour que leur artisanat survive et vive bien. C’est plutôt une note d’espoir par rapport à tout ce patrimoine en France qui a disparu et qui est maintenant en train de revenir petit à petit. J’espère qu’en Inde, on ne sera pas obligé de disparaître pour renaître. »