Première Vision est partenaire du Sustainable Leather Forum

Rencontre avec Frank Boehly, président du conseil national du cuir et organisateur du nouvel évènement à Paris dédié à la RSE : Sustainable Leather Forum

Pouvez-vous rappeler ce qu’est le Conseil National du Cuir ?

Le Conseil National du Cuir est le porte-parole politique de la Filière Française du Cuir. Nous représentons 20 fédérations, de l’élevage jusqu’à la distribution des produits finis, en passant par la transformation de la peau et la fabrication de la chaussure, maroquinerie et ganterie. Autant vous dire que de nombreux sujets nous animent au quotidien, ce qui nous amènent à communiquer aussi bien avec le grand public qu’avec les politiques.

Que représente la Filière Française du Cuir aujourd’hui sur la scène internationale ? 

Le grand public a tendance à oublier qu’il existe encore des tanneurs en France ainsi que des ateliers de fabrication ! La Filière Française du Cuir c’est 9 400 entreprises, de la TPE/PME aux grandes maisons du luxe, 130 000 salariés avec autant de savoir-faire à maintenir et à transmettre. Nous pesons pour 25 milliards d’euros de chiffre d’affaires dont 11 milliards à l’export, soient l’équivalent de 110 airbus ! La France occupe le quatrième rang mondial sur le marché du cuir. Aujourd’hui, il est vrai que le luxe est devenu la locomotive de notre industrie. Ce qui a fait notre renommée à l’international, notamment pour nos cuirs de veau et articles de maroquinerie.

Vous organisez le 16 septembre prochain le premier Sustainable Leather Forum à Paris dédié à la Responsabilité Sociétale des Entreprises dans l’industrie du cuir, de la chaussure, de la maroquinerie et de la ganterie. Pourquoi un tel événement ?

Nous faisons face ces dernières années à des allégations à charge accompagnées d’images destinées à choquer le grand public qui mettent en cause les métiers du cuir. Or, celles-ci ne reflètent pas la réalité de la Filière Française qui est très respectueuse de la législation aussi bien sur le plan social, qu’économique et environnemental. Encadrée par une réglementation européenne extrêmement contraignante, l’industrie française du cuir a intégré depuis longtemps la notion de RSE. Or, personne n’en parle ! Pourtant, et depuis l’antiquité, l’industrie du cuir est une des premières filières de recyclage. La peau que nous récupérons est un co-produit de l’industrie de la viande que nous avons réussi à sublimer ! De plus, acheter un article en cuir est la garantie d’avoir un produit durable, de qualité, qui se répare et se transmet.

Notre objectif est donc de mettre en lumière toutes les actions menées par les acteurs de la filière, notamment la mise en place de la traçabilité, une première mondiale et un outil indispensable pour la transparence. Nous ne sommes pas parfaits (qui l’est ?) et en sommes conscients. Néanmoins, nous avons des entreprises responsables, sensibles à l’éthique et au développement durable, qui font beaucoup d’efforts au quotidien pour s’améliorer. C’est l’occasion de leur donner la parole et d’être entendus ! Enfin, notre événement est programmé au moment où le gouvernement étudiera le projet de loi sur l’économie circulaire, et après le G7 organisé à Biarritz sur le thème du Développement Durable. En terme de calendrier, c’était le moment idéal pour porter la voix de la filière et faire connaître les actions des entreprises dans ce domaine. Le Sustainable Leather Forum se tiendra sur une journée, rythmée par l’intervention de speakers internationaux de renoms et de tables rondes. Les grands groupes du luxe ont également répondu présents et prendront la parole. SLF Paris aura lieu à la veille de Première Vision Paris, une raison de plus pour faire le déplacement et venir échanger avec nous !

www.slf-paris.com