La sélection Leather et Bag&Shoe du printemps-été 21

Les tendances mode et couleurs de la saison du printemps-été 21 s’illustrent par une sélection éclectique et inspirante des cuirs et des peaux.

La saison SIS21 s’illustre par une volonté évidente d’appréhender l’innovation technique et durable par le prisme de l’expérimentation et de la créativité. Une énergie positive qui pousse à jouer avec la matérialité avec des touchers et des aspects qui questionnent nos perceptions.

Clarté pigmentée

Poussée par les innovations écoresponsables sur les procédés de tannages, une nouvelle colorisation ultra lumineuse s’affirme et éclaire les coloris pastel et les vifs acidulés d’une nouvelle intensité colorée exaltante et réjouissante.

Transparence essentielle

Pour proposer des produits qui sauront s’inscrire dans un cycle durable à 360°, les finissages respectueux, bio-polymères, formules aqueuses et cires végétales se développent pour révéler l’essence d’une matière singulière et vivante.
Les cuirs, tannage végétal, sont assouplis et affinés et s’extraient de leurs registres rustiques pour s’ouvrir à des usages plus sophistiqués. La naturalité de la matière est soignée avec des finissages fins, des cires délicatement lustrées et teintées en transparence, des pulls up travaillés en nuances où le geste et le savoir-faire se décèlent avec raffinement.

Matité consistante

Les finissages mats s’illustrent sur les cuirs de veaux et vachettes, aux mains généreuses et malléables. Des peaux denses et légères, comme micro alvéolées. Des veaux grainés ou à la fleur très finement poncée, et des crocos assouplis à la matité absorbante, se développent avec des touchers gommeux gras, poudrés crémeux, ou talqués mystérieux.
Une matité plus matérielle et ferme gagne les agneaux fins.
Les aspects papiers se renouvellent et gagnent encore en densité dans des versions craquantes aux froissés permanents.

 

En accessoires, la matité s’exprime sur des composants aux formes amplifiées, des anneaux section ronde très rebondis, des œillets aux formes organiques surprenants par leur volume.

Simplicité experte

Une simplicité experte pour des cuirs qui revisitent les grains et trames classiques de la maroquinerie pour des versions plus contemporaines avec de vraies réductions d’échelles. Micro grainés ronds, tramés rectilignes, grains liège presque imperceptibles deviennent des faux-lisses et glissent vers un registre fonctionnel, plus technique.
Le carré, joué en impression ton sur ton, en embossage façon micro-matelassage, en perforation, s’invite avec évidence.
En contraste, les composants pour la maroquinerie et la chaussure, mousquetons, zips métal, chaines mailles gourmette s’accordent un format XXL et offrent une autre dimension à leurs lignes simples et nettes d’accessoires fonctionnels.

Luisances fluctuantes

En cuir, la brillance est toujours présente, mais cette saison elle est parfaitement dosée.
C’est une luisance fine qui joue avec les mouvements de la lumière. Les nacrés et irisés matifiés, dégradés, côtoient les métallisations atténuées aux légers reflets changeants.
Les finissages laqués ou vernis sont fluides et coulants. Ils nappent les reliefs des peaux, les grains et les gaufrages crispés révèlent une brillance de glaçage sirupeux rond et gourmand.

 

En accessoires, les composants en résines, boucles, anneaux et fermoirs se déclinent dans une large gamme de transparences opacifiées évoquant les résines naturelles et l’ambre. Des surfaces denses, translucides ou plus cristallisées qui mettent en valeur de délicates inclusions.

Matérialité sublimée

Les expressions du brut prennent cette saison des accents plus sophistiqués.
Les textures sauvages, les inspirations purement minérales ou végétales laissent place à des développements plus stylisés, faussement rudimentaires.
Les peaux sont finement craquelées, découpées, lamellées. Les abrasions sont délicates, les crêtes des grains poncés se parent de contrastes bicolores mats /brillants. Les aspects granités, diffus ou chinés en petits formats pointillistes, prennent une dimension plus picturale en grand format tachiste.

 

En accessoires, les panneaux tressés, les sangles et bandoulières en macramé de fibres naturelles révèlent des contrastes de matières avec l’ajout de synthétiques légers et transparents, pvc ou fils polyamide, qui structurent et allègent ces nouvelles propositions.