Bilan Produits Leather

Résolument proactifs, les exposants de Première Vision Leather ont encore une fois démontré leur dynamisme et leur créativité avec une offre fortement renouvelée. Sans perdre de vue la qualité qui caractérise le salon et ses participants, ils innovent sans relâche pour stimuler l’imagination des créateurs et relancer une nouvelle saison. Le naturel et l’authentique sont toujours la raison première du choix du cuir. Mais les fantaisies sont presqu’aussi indispensables pour apporter fraîcheur et nouveauté à l’offre.

Le développement durable devient une quasi obsession des tanneurs. Tous œuvrent, plus ou moins discrètement, à l’amélioration de leur production comme à l’élaboration des articles irréprochables que le marché réclame.

 

Intérêt et préférences des visiteurs

« Le salon est de plus en plus professionnel. Les visiteurs préparent leur visite avant de venir et vont directement à ce qui les intéresse » constate Tamer Savcilioglu de la mégisserie turque Emelda. Ainsi, les professionnels des marques orientent spontanément leurs choix sur les stands vers les articles particulièrement adaptés à leurs besoins.

Que ce soit pour la maroquinerie ou la chaussure, le bovin de tannage végétal de Tempesti, de finissage aniline ou semi-aniline, reste un basique incontournable. Tout comme le taurillon lisse et satiné de France Tanneries ou la vachette lisse d’Inter Leather, dont les utilisations sont multiples. Mais les fantaisies ont aussi leurs adeptes et la vachette laminée ou embossée d’Inter Leather, la vache imprimée digitale de Timbrados Rubio et le buffle ou la croute bovine contrecollé(e) sur tissu ou raphia – pour un effet double face – de Ta Bru trouvent aisément preneurs. Les épaisseurs importantes, chez Tempesti, ont fait l’objet de plusieurs requêtes de fabricants de ceintures et colliers canins.

 

1 ta bru

Bovin contrecollé sur raphia de Ta Bru

2 haas

Veau finissage peu couvrant des Tanneries Haas

Pour le veau, les classiques comme l’article Saddle Soft, peu couvert et souple, de Masoni Industria Conciaria, celui plus rigide mais aussi naturel des Tanneries Haas ou le demi veau de Conceria Stella demeurent en tête des faveurs des stylistes. Chez Conceria Samanta, des solutions à la fois souples et brillantes, embossées d’un grain croco ou lézard, offrent une bonne alternative au cuir exotique, à la fois moins onéreuse et sans polémique possible.

 

3 samanta

Chèvre grain python de Conceria Samanta

 

Comme nous le confirment les spécialistes, l’agneau plongé, de tannage chrome, si souple et naturel, est toujours irremplaçable dans les désirs des stylistes. Un peu couvert et brillant, chez Timbrados Rubio, il séduit des acheteurs plus pragmatiques. Pour l’été, la perforation offre des versions estivales toujours plébiscitées, comme nous le redit notre interlocuteur de Bodin Joyeux. Pour des applications plus spécifiques, requérant plus de fermeté, l’agneau de tannage végétal ou lavé, au toucher plus sec, a obtenu les faveurs de quelques clients de Lider Deri. Enfin, même si la belle saison se prête peu aux poils, l’agneau lainé de San Lorenzo, dans des coloris vifs ou naturels, n’a pas été ignoré. « De plus en plus de griffes font des pré collections printemps, où elles placent de l’agneau à poils. Il est donc important pour nous d’être présents à cette session de février » explique son porte-parole sur le stand.

La chèvre a également ses fans, en version classique comme la chèvre Breteuil de la mégisserie Jullien ou en version grainée comme l’imitation python de Conceria Samanta.

Chez France Croco, l’article en croco sans métal, « rond, souple, avec un bon toucher, au choix brillant ou mat » a fait l’objet de nombreuses demandes des visiteurs, ainsi que la finition irisée dont l’effet « mouillé » a intrigué et finalement séduit. Chez Anaconda, notre interlocutrice ne cachait pas son dépit face à la baisse de la demande de python qui n’a pas tardé à suivre l’annonce de maisons comme Chanel de ne plus en utiliser. Malgré tout, l’article verni, huilé et souple pour les vêtements, plus épais pour les chaussures, n’a pas démérité, comme les finitions peintes à la main témoignant du formidable savoir-faire de l’entreprise.

 

4 france croco

Croco finition irisée, effet « mouillé », de France Croco

5 anaconda

Python verni d’Anaconda

Nouveautés et développements

Chaque saison, les tanneurs redoublent d’imagination pour étonner les visiteurs avec des nouveautés aussi inattendues que pertinentes.

Tempesti propose plusieurs grains mécaniques sur cuir bovin alliant naturalité du tannage végétal et décoration en relief. La tannerie italienne a également mis au point un article en vache de tannage végétal lavé, ciré et foulonné pour ajouter un peu de souplesse à son catalogue. Face à l’engouement pour le tannage végétal, France Tanneries se dote d’un article en taurillon ainsi tanné. Le tanneur du Maine et Loire présentait également un article grainé en taurillon bi ton, fond noir et sommet du grain argenté, du meilleur effet. Plutôt pour la maroquinerie, Inter Leather a métallisé par transfert thermique puis froissé un article en vachette. Pour être au plus près des attentes de ses clients, Ta Bru peut personnaliser les peaux, par impression ou embossage, de motifs et en particulier de logos. Inattendue, la nouveauté de la saison de la mégisserie Jullien est un petit buffle d’eau (origine Inde) au grain resserré, dont la dimension, un peu supérieure à celle de la chèvre, est un atout pour la maroquinerie.

 

6 inter leather

Vachette métallisée froissée d’Inter Leather

8 masoni

Veau ferme avec finissage pour chaussures de Masoni Industria Conciaria

Pour le printemps été 2020, Masoni Industria Conciaria lance un nouvel article en veau, de tannage chrome, ferme, avec finissage, pour la chaussure. Pour cette même application, Conceria Stella dispose dorénavant d’un article en demi-veau plus épais et plus résistant. Au contraire, Conceria Samanta a assoupli un article grâce à un nouveau tannage. Ses articles métallisés ou imprimés digital apportent décor et fantaisie. Un peu comme le demi-veau façon vinyle de Conceria Stella, obtenu par un finissage spécial. Finissage spécial également chez Tanneries Haas pour un toucher gommeux et un aspect mat a priori plus adapté à la maroquinerie.

 

7 jullien

Petit buffle d’eau de la mégisserie Jullien

9 timbrados rubio

Agneau imprimé brodé de Timbrados Rubio

Pour l’agneau, les idées ne manquent pas non plus pour éveiller l’inspiration des stylistes. Timbrados Rubio a par exemple brodé un agneau, préalablement imprimé, de petits pois en fil de coton blanc. Lider Deri a adapté la méthode de plissage au cuir avec un résultat confondant. Fort d’une grande maîtrise des procédés, le mégissier turque met aussi l’accent sur son offre imprimée (digital et laser) dont la précision est remarquable.

 

10 lider deri

Agneau plissé de Lider Deri

11 lider deri

Agneau imprimé digital de Lider Deri

Chez Indutan, un agneau de tannage semi végétal fini à l’aide d’une cire concilie une certaine fermeté et une brillance discrète. Un autre, de tannage chrome, s’ennoblit d’un finissage mat toucher gomme bien dosé. Sanlorenzo décline la perforation sur agneau lainé pour un résultat inédit et surprenant.

Chez France Croco, près de 80 % de la collection sont constitués de nouveautés. On retiendra le croco motif Amish et le croco motif africain pour leur originalité, ainsi que l’article métallisé quatre tons donnant l’impression troublante d’un bronze oxydé et érodé par le temps.

 

12 indutan toucher gomme

Agneau finissage mat toucher gomme d’Indutan

13 san lorenzo

Agneau lainé perforé de Sanlorenzo

Développement durable

Parce que les tanneurs savent que l’avenir du cuir se joue beaucoup sur les questions environnementales, ils décuplent leurs efforts pour produire un cuir encore plus irréprochable. Rappelons tout de même que, pour la grande majorité d’entre eux, leur tâche consiste avant tout à valoriser un déchet dont la destruction serait fatalement polluante.

 

Deux axes principaux concentrent leurs actions. Le premier est la mise au point d’articles sans métal afin de répondre à la demande de clients soucieux d’éliminer toute menace des métaux lourds – même si celle-ci aujourd’hui est infime de par la compétence et la maîtrise des process des tanneurs. On est tout de même ravi de constater que de plus en plus d’exposants comptent à leurs catalogues plusieurs articles sans métal. Comme Timbrados Rubio, Inter Leather, Lider Deri, Conceria Stella, Conceria Samanta – qui veut augmenter ses références metal free – et Indutan, dont l’offre comporte déjà 15 à 20 % d’articles sans chrome. « Le tannage végétal est impossible pour l’agneau à poils. Nous avons donc développé un tannage synthétique spécial » se félicite le représentant de San Lorenzo. Chez Bodin Joyeux, plusieurs articles sont produits sans chrome tout en conservant un naturel et une qualité très régulière. Le tannage synthétique donne aussi de bons résultats chez France Croco avec plusieurs articles alliant souplesse, brillance uniforme et résistance. Plusieurs exposants, menant d’intenses recherches pour proposer des articles sans chrome à la hauteur des attentes et des cahiers des charges des clients, devraient bientôt s’ajouter à la liste. 

14 france croco metal free

Article en croco sans métal de France Croco

L’autre axe de travail majeur pour les tanneurs consiste à gérer leur production pour minimiser au maximum l’impact de leur activité sur l’environnement. Ainsi, Inter leather nous confie œuvrer à la mise au point d’un article éco-responsable d’un bout à l’autre de son élaboration. Plusieurs interlocuteurs font état d’investissements dans des machines plus économes en eau et en énergie et des installations garantissant l’absence ou l’innocuité des effluents relâchés dans la nature. Quelques exposants, comme la mégisserie Jullien ou la tannerie Masoni, sont sur le point de construire de nouvelles stations d’épuration pour livrer des eaux déjà traitées aux stations d’épuration de leurs communes. Indutan et Conceria Stella possèdent déjà leurs propres stations. Tous, sans exception, suivent scrupuleusement les normes Reach. Moyennant quoi, ils obtiennent les certifications et agréments des divers organismes à même de rassurer leurs clients. « Nous voulons des certifications plus longues » déclare le porte-parole de Bodin Joyeux. Masoni Industria Conciraria a édité un livret détaillant ses différentes démarches en faveur de l’environnement. Quant à la traçabilité, elle n’est pas encore opérationnelle, sauf chez les spécialistes de peaux exotiques, qui peuvent authentifier leur marchandise en remontant jusqu’aux fermes d’élevage.

 

Les débouchés

La maroquinerie reste le marché majoritaire chez la plupart des tanneurs de Première Vision Leather. Chez Bodin Joyeux, France Tanneries, Ta Bru, Inter Leather, Jullien, Masoni, Tanneries Haas, Conceria Samantha, Tempesti, France Croco et Anaconda, elle représente au moins la moitié de l’activité. « Nous pourrions même réaliser 80 % de notre chiffre d’affaires avec la maroquinerie, avoue le responsable chez Bodin Joyeux. Mais nous devons garder des clients en vêtements pour utiliser les peaux fines ».

Plus sujet aux aléas des tendances, le vêtement n’en demeure pas moins incontournable, surtout pour les spécialistes d’agneau plongé. « Les vêtements en cuir sont moins à la mode au profit des vêtements techniques, comme les doudounes ou les parkas, le plus souvent confectionnés en matières synthétiques » regrette le responsable de Lider Deri. « Les débouchés en habillement diminuent mais pour les sacs, les marques veulent de plus en plus des cuirs d’aspect ‘vêtements’ » tempère son confrère d’Indutan. Chez San Lorenzo, le point de vue est encore plus optimiste grâce au remplacement de la fourrure traditionnelle par l’agneau lainé.

Entre les deux marchés précédents, celui de la chaussure présente l’inconvénient de la versatilité de la mode sans avoir l’avantage de la fiabilité de la maroquinerie. Aux dires de nos sondés, la croissance y est plus molle, surtout depuis la vogue des sneakers. Pour autant, il reste pour tous – ou presque – une alternative indispensable pour leurs articles. N’oublions pas le bracelet de montre « qui fait des quantités du fait de son remplacement fréquent », dixit Michael Perez de France Croco ou son homologue de France Tanneries. Ni la ceinture, particulièrement pour les tanneurs « d’obédience » végétale, comme Tempesti.