Éloge du dessin à la française

Sensible et raffiné, jonglant sans cesse entre illustration et motif, tradition et innovation… Le motif textile à la française s’illustre par un extraordinaire renouveau en termes de créativité. La preuve avec le travail de huit nouveaux designers français qui rejoignent Première Vision Designs et partageront leurs techniques et inspirations…

Venue du graphisme et de l’illustration, Clémence Albertus du Studio Albertus fait confluer dans sa toute première collection à destination du textile les multiples acquis de ses expériences passées : ainsi, dans ses motifs tantôt rétro, tantôt graphiques, les sources classiques venues du monde entier (les motifs de la tradition française mais aussi le wax, les céramiques iraniennes, le carrelage libanais…) se marient avec l’illustration contemporaine, le dessin à la main avec les techniques numériques, dans des jeux de styles et de registres aussi libres qui réjouissants.

      

Il en est de même pour Alexandra et Claire du studio Unique en Série, qui mettent les techniques les plus diverses de dessin à la main (de l’encre de Chine aux crayons), ainsi qu’un atelier de sérigraphie artisanale intégré, au service d’un univers végétal et floral tendu entre gravure botanique et illustration contemporaine, patrimoine visuel français remontant dans les siècles et innovation graphique.

Cet intérêt pour l’unicité du trait assurée par le dessin à main levée sert de lien entre leur travail et celui de Camille Pianel, avec qui Unique en Série partagera son stand : chez cette créatrice venue des Beaux-Arts et de la mode, les motifs se construisent au carrefour entre inspirations visuelles tirées de l’histoire de l’art toute époque confondue et spécificité des différents médiums, techniques manuelles et numériques. L’univers de formes naturelles, florales, géométriques ou abstraites qui en ressort s’adresse aussi bien à la mode homme/femme, au foulard et aux accessoires qu’à la papeterie et au papier peint, avec une attention particulière pour l’écoconception et le développement de techniques graphiques et d’ornementation conçues dans le but de minimiser l’impact environnemental.

Chez Sabine Gombert-Gouérou du studio Zabcolor, cette même passion pour l’histoire des arts s’articule avec une attention aigue pour la réalité quotidienne, qu’elle lit au travers d’un prisme poétique et rêveur. Pour cette créatrice, c’est là l’un des traits les plus marquants du design textile français : la volonté d’embellir le monde de tous les jours par des détails fins et délicats, afin que chacun puisse y trouver une place pour sa sensibilité. Ainsi, ses motifs se construisent toujours à partir d’esquisses rapides et d’impressions saisies au vol, qu’elle retravaille à l’ordinateur dans une valse incessante entre l’infiniment grand et le très petit.

Amélie Broddes décline une sensibilité picturale et un goût prononcé pour la couleur sur des motifs à la palette chromatique très travaillée et vibrante, à l’origine d’un univers visuel raffiné, graphique et délicat, parfait pour la mode enfant mais aussi pour la femme, la maison et la papeterie

De son côté, Olivia Jaudel articule des motifs tendres et ludiques autour de thèmes aussi bien narratifs qu’abstraits et aime à jouer avec la couleur, faisant dialoguer teintes douces et franches, diluées et acidulées dans des ambiances chromatiques uniques.

Noriko Watanabe-Espinosa, elle, a choisi Première Vision Designs pour présenter son tout nouveau studio de design textile, Monetiro (MON, 紋, motif et IRO, 色, couleur) : hommage à ses racines japonaises, qui continuent de vivre dans sa prédilection pour l’encre de Chine, le stylo graphique et le noir et blanc, qu’elle utilise dans les premières phases de développement de ses créations hautes en couleurs pour tracer des silhouettes dynamiques et fugaces de lignes dansantes. Ces trois créatrices tirent leur inspiration de tout ce qui les entoure, qu’il s’agisse d’images, de lectures ou de la littérature pour enfant qu’Amélie Broddes chérit tout particulièrement, du cinéma, de l’architecture, de la nature et des tendances mode pour Olivia Jaudel, ou de la poésie secrète du quotidien – une feuille qui jaunit, un parfum fugace – pour Noriko Watanabe-Espinosa.

Les jeux de couleurs et d’échelles, enfin, sont les traits distinctifs de la recherche d’Adélaïde  Collard du studio Adélaïde Color : motifs floraux, géométriques ou animaliers se déploient sur des fonds à la palette chromatique aussi délicate que soignée, dessinant autant de rythmes visuels et de récits hautement graphiques.

Tradition et innovation, narration délicate et abstraction au caractère bien trempé : ce sont là les innombrables formes qui font la richesse d’une tradition graphique à la française qui n’a de cesse de se renouveler et de confirmer son caractère aussi insaisissable qu’unique : so frenchy.

Découvrez la liste complète des exposants de Première Vision Designs que vous pourrez rencontrer Hall 5 du 11 au 13 février 2020