GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

L’invitée de la mode : Les choix Sport et Tech AW22-23 de Sabine le Chatelier

 

 

Sabine le Chatelier est fondatrice de 2S_LC*, studio de conseil en style, enseignante et co-fondatrice de Colorprescription*, un nouvel outil d’inspiration couleur et matières à destination des designers et des créatifs. Sabine participe aux concertations de Première Vision en tant de porte-parole du secteur sport.
Elle souligne les points forts des premiers développements textiles de la saison AH22-23 et partage ses coups de cœur.

 

* 2S_LC : http://www.sabinelechatelier.com/index_FR.php
*Colorprescription : https://www.colorprescription.fr

 

si c'était une COULEUR

C’est une intuition-conviction : l’émergence des bruns dans le sport.
Les bruns, les bistres, les marrons, les sépias que nous voyons se déployer sur les tissus techniques, comment sont-ils arrivés là ? et pourquoi les notons nous ?
Les moments partagés pendant les concertations de Première Vision reposent constamment cette question. Ce que l’on pensait être une intuition personnelle porté par un « je ne sais quoi » où l’observation des signaux faibles du marché se trouve soudain confirmé et conforté par les participants présents, venus de tous les continents.
En ce moment, tous les chemins mènent au brun !

Les bruns terre, sépias intenses, bistres fumés et marrons boisés, tels l’alezan, le cuivre cru, l’outre-brun et la terre précieuse de la gamme AH22-23 de Première Vision, se posent en alternative aux incontournables marines classiques et réglementaires ainsi qu’aux – permanents et légèrement ennuyeux – beiges et mastics de l’outdoor.

Ces bruns-là s’aventurent vers une profondeur froide, des reflets d’acajou ou des scintillements cuivrés. Ils renouvellent les tissus performants comme les impers, les wind proof ou les waxés en leur donnant une allure contemporaine.
On rêve de vêtements de sport profilés et épurés comme des objets design.
Des bruns parfaits pour s’aventurer en ville dans la continuité d’une élégance fonctionnelle dédiée à la mobilité urbaine et qui seront aussi à l’aise sur les pistes de ski.

Le brun est un nouveau joueur pour revitaliser les harmonies graphiques du sport actif en se mariant avec les blancs, les verts ou les rouges comme des drapeaux sans bleu et en s’alliant avec les bleus doux, les turquoises, les jaunes néon ou les roses poudrés pour le fitness et les soft sports. Le brun va réorchestrer les fantaisies visuelles, décaler les imprimés ou tissés teints graphiques, les camouflages et dégradés spray. Joué en détail, il va surligner les coupes, faire contraste en faux noir.

si c’était une FANTAISIE

De drôles de volumes 3D XXL : Étonnants reliefs côtelés expansés et alignés comme des petits bourrelets, amusants jeux d’armure ou effets de points en maille surdimensionnés, sur-gonflés, comme des capitonnages. Des effets spectaculaires aussi bien visuels que hautement tactiles ! Des unis et du monochrome avec du caractère et un côté un peu cartoon.
On imagine des détails placés articulés, aux coudes ou aux encolures par exemple, aussi bien que d’énormes sweats d’extérieur ou d’intérieur et des pantalons loose et ultra confort.

si c’était un produit ÉCORESPONSABLE

Les préoccupations écologiques sont omniprésentes, les synthétiques recyclés et les finissages propres sont désormais largement majoritaires dans les collections.
Alors quoi de neuf ? comment va-t-on plus loin dans les propositions ?

Il me semble que c’est la réflexion sur la fin de vie du vêtement qui le permet et en particulier un engagement vers une démarche d’Éco-design dès les premiÈres étapes du développement textile.

Le souci de la biodégradabilité, grâce à des nouveaux polymères synthétiques améliorés, mais surtout par le choix des cellulosiques tels que le lyocell, qui s’impose de plus en plus dans les produits performants et dans les mailles polaires. Les cellulosiques ont l’avantage de se dégrader dans l’environnement sans produire de microparticules.
Quant aux naturels, lins ou chanvres ils se positionnent en fibres vertueuses, de par leur production et leur cycle de vie.

Les compositions 100% ou en mélanges binaires – pas plus, les choix de composants plus compatibles entre eux sont également à l’ordre du jour dans un objectif de recyclage facilité ou de biodégradabilité.

Découvrez  aussi notre article sur l’évolution de développement des matières performantes issues de notre sélection du Sport&Tech AH22-23

Article précédent 3D Tex, une usine de pulls en 3D et zéro déchet à saint Malo Article suivant Digital Talk : Quel écosystème de la mode en 2022 ?

Articles sur le même sujet

L’invitée de la mode : Desolina Suter

La saison de l’automne-hiver 22-23 en avant-première

maille, knit, trends

Savoir-faire : mailles décor

L’invitée de la mode : Elisabeth Prat

colors, trends, color forecast

La gamme de couleurs de l’automne-hiver 22-23 de Première Vision

Savoir-Faire Denim : Les solutions de teintures responsables