GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

L’invité de la mode : Denzilpatrick

Découverte au salon de la mode masculine Tranoï de janvier 2022, Denzilpatrick nous a frappé par son approche unique de la création, du sourcing tissus et sa forte connexion avec ses fabricants, usines, ateliers, artisans et tisserands.

Nous avons posé quelques questions à son fondateur Daniel Gayle, dont nous avons l’honneur de partager le travail, et qui a déjà été notre invité pour un podcast Smart Creation!


Comment avez-vous commencé votre carrière de designer
?

Ma carrière de designer a commencé pendant ma formation de danse, en fait. Pendant ces années, j’ai eu l’occasion de créer des chorégraphies dans le cadre de concours annuels. Je les ai pris très au sérieux ; j’ai vraiment construit une grande expérience de narration et, bien sûr, un point de vue très spécifique sur les costumes ! Je n’ai pas gagné, mais j’ai reçu une mention honorifique une année !

Finalement, j’ai fait la transition de manière formelle, en suivant des cours de design, des tutoriels de patronage, coupe de patrons, des cours de couture, puis des stages ! J’ai décroché mon premier emploi après un stage prolongé chez Jonathan Saunders. C’était vraiment le début – c’était vraiment une époque passionnante pour être à Londres et Jonathan, son équipe et ses pairs étaient vraiment au cœur de tout cela. J’ai eu une chance incroyable d’avoir commencé ma carrière à ce moment-là – cela a donné le ton de ce que je voulais réaliser.

Comment décririez-vous votre positionnement face à la durabilité à travers vos collections ?
Quelle est la place de l’écoresponsabilité dans votre processus créatif ?

L’écoresponsabilité est l’un des piliers fondateurs sur lesquels nous construisons denzilpatrick. Les gens disent souvent : ” Ne serait-il pas plus durable de ne plus fabriquer de vêtements du tout ? “, et c’est vrai à bien des égards, il y a certainement assez de vêtements pour nous habiller tous pendant très longtemps !

Cependant, je pense ensuite à toutes les usines, ateliers, artisans, tisseurs et fabricants que j’ai rencontrés au cours de ma carrière.

J’ai donc décidé de lancer un projet qui me permettrait, ainsi qu’à mon équipe, de rester en contact avec ces vieux amis. Nous honorons leur travail en nous assurant que ce que nous leur apportons provient d’une source “fiable” et est fabriqué avec les meilleures intentions. Par source “fiable”, j’entends qu’elle répond à nos critères d’approvisionnement, qui incluent des tissus de stock dormants, des matériaux recyclés, des vêtements et des matières recyclés, ainsi que des fils certifiés biologiques et issus de sources responsables.

Une fois que nous avons établi tous les matériaux des collections, grâce à une planification rigoureuse et à des consultations avec les fournisseurs, nous nous mettons à créer la collection comme n’importe quelle autre. Nous avons une histoire que nous voulons raconter à travers les vêtements et la façon dont nous les présentons. Je suis très attaché au produit, aussi ésotérique que soit la narration, nous arrivons toujours à des vêtements performants et fonctionnels, mais empreints d’émotion.


Quelle est la relation avec vos partenaires d’approvisionnement et de fabrication?

Nos partenaires d’approvisionnement et de fabrication sont essentiels ! Sans eux, nous ne serions pas en mesure faire tout ceci. Chaque saison, j’en retire de nouvelles connaissances sur la façon de travailler un tissu ou de résoudre un problème. Je reste constamment humble face à leurs connaissances et à leur expérience.

Beaucoup de ces gens, même ceux qui sont basés à Londres, sont de différents coins du monde, ils partagent tellement de connaissances et de coutumes de leurs communautés natales. C’est ce que représente denzilpatrick ; une communauté mondiale qui partage la métropole urbaine.

Et pour ajouter, avec l’upcycling et la déconstruction de nouveaux vêtements – nos partenaires sont fantastiques. Une grande partie de ce processus est nouveau et va à l’encontre de leur rythme habituel de fabrication de vêtements, mais, comme toujours, ils sont curieux et patients avec nous alors que nous travaillons ensemble pour trouver les meilleures solutions.

Quelle est la place de l’approvisionnement en matériaux dans votre processus de conception et de production ?

Le sourcing des matériaux est la base sur laquelle nous construisons. Pour nous assurer que nous respectons notre manifeste, nous nous efforçons vraiment de construire une offre passionnante et innovante, et nous y parvenons toujours ! Cela signifie que le nuancier de couleurs est une cible mouvante au début de la saison, mais nous sommes devenus des experts en la matière. Certaines matières définissent l’histoire et nous en ajoutons d’autres pour la compléter et l’enrichir, et l’impression est un excellent moyen d’exprimer la couleur et de relier des histoires parfois contrastées.

Comment choisissez-vous vos matériaux ?

Nous commençons toujours par des recherches, pour construire l’histoire que nous voulons raconter. Une fois celle-ci définie, l’histoire détermine les matériaux dont nous avons besoin et nous nous mettons alors à la recherche de ceux-ci ! Nous répartissons les sources d’approvisionnement en catégories : recyclage, stock mort et nouveaux matériaux. Nous avons déjà d’excellents partenaires qui nous envoient notre cachemire et nos chemises recyclés, ce qui nous permet de nous y tenir assez rapidement. Le stock mort est toujours le Rubik’s cube – essayer d’équilibrer l’assortiment de couleurs avec la disponibilité de la quantité pour la production d’échantillons. Ce n’est pas facile et cela continuera à être un défi au fur et à mesure de notre croissance, mais c’est notre objectif.
Et puis les nouveaux matériaux ; nous nous rendons toujours à Première Vision pour faire le point avec nos fournisseurs de confiance et voir leurs nouvelles offres en fibres organiques et recyclées. En même temps, nous découvrons des fournisseurs qui proposent de nouvelles innovations. Cette saison, nous avons découvert le Pinatex d’Ananas Anam, un tissu fabriqué à partir de fibres de feuilles d’ananas.

J’ai été très impressionné par le résultat des premiers essais – nous sommes assez rigoureux sur le produit final – nous ne nous attendons pas à ce que les clients fassent des compromis parce que nous avons trouvé une solution éthique, nous devons toujours fournir de bons vêtements, alors voyons où nous pouvons aller avec ça !

Le film de la saison AH22 de Denzilpatrick 

Quels sont vos projets d’avenir ?

Projets futurs ? Le futur proche est de présenter notre collection du printemps-été 23 à Paris en juin prochain – nous sommes vraiment excités par l’opportunité de connecter la collection dans un espace physique. Et nous avons beaucoup de nouvelles idées que nous explorons également, y compris le cuir recyclé.

Dans un avenir plus lointain… continuer à construire notre famille de créateurs, d’adeptes et de supporters et continuer à partager nos histoires et nos collections avec nos merveilleux partenaires grossistes et notre communauté en ligne.

Découvrez nos autres invités mode ici! 

Article précédent Made in France PV : Une offre complète pour une mode engagée et de proximité Article suivant Chargeurs*PCC digitalise son offre

ArticlesConnexes

Découvrez la saison de l’automne-hiver 23-24

Slow Devored par l’Atelier Sumbiosis

La gamme de couleurs de l’Automne-Hiver 23-24

Sport & Tech AH 23-24 : Focus sur les grosses pièces Outdoor

Le film de la saison AH 23-24

Coup de cœur AH 23-24 : Point fort sur les décors Intemporels