GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Gamme de couleurs PE 24 : Preview

La gamme du Printemps-Été 2024 nous pousse à découvrir une pluralité de réponses, en équilibre entre réalisme et rêve.

Sa force d’attraction est amplifiée par la luminosité. Cette nouvelle radiance dégage une énergie stimulante, et décuple le pouvoir d’influence de la couleur.

Les harmonies composées en verticale et à l’horizontale, proposent une lecture à double sens, pour une saison riche de multiples interactions multicolores. Des combinaisons suggérant des usages versatiles, et offrant des possibilités inédites et personnalisables.

Les lignes verticales expriment en couleur les 4 concepts de la saison, avec :

Des Teintes versatiles, entre mélancolie et enchantement avec des nuances grisées et élégantes. Des coloris incertains, des tons rompus, témoins de changements d’états, entre matérialité et évanescence, pour des matières aussi riches que variées entre le métal et la vapeur. Pour des mélanges déconcertants, des visuels brouillés et des mains surprenantes. Des tonalités aléatoires aux pigmentations ambiguës qui évoquent le trouble et élève le doute au rang de fertilisant créatif.

Crédit image : « Negativity », 2022 ©Ben DiNino

Une énergie stimulante s’empare de la gamme avec des Luminosités radiantes. Une clarté idyllique transpose la vivacité en douceur éclatante avec une palette de pastels artificiels qui dessine l’utopie d’un futur tendre et léger. Une évasion féérique dans un paysage aux vibrations surnaturelles et aux luisances digitales. Le fantasme d’un éden numérique et sophistiqué qui dépasse les codes habituels du RVB sur fond noir, et propose un nouvel abécédaire chromatique.

Crédit image : ©Alex Valentina @alexvxvxvxvx

La force d’attraction des couleurs est aussi portée par la générosité de teintes sans additifs. C’est une Naturalité silencieuse et nourrissante. Avec des coloris élémentaires qui oscillent entre neutralité précieuse et pigmentations rudimentaires : entre des nuances de lumières froides de jaunes solaires, des terres réchauffées brunies et humides, et des crus modestement teintés. Une sobriété douce retrouvée dans des fibres naturelles vertueuses, des cuirs ultra-clean, ou des accessoires fonctionnels.

Crédit image : Digital Dust ©Noor Nuyten / photo Gert Jan van Rooij. Courtesy Upstream Gallery, Amsterdam

La couleur semble sacralisée par une Intensité magnétique aux vibrations puissantes. La surcharge pigmentaire de vifs profonds absorbe la lumière, les sombres sont dramatiques, nourris de saturations macérées. Des couleurs pigments qui semblent jaillir d’une énergie souterraine aux accents mystiques.

Crédit image : ©Michal Fargo

Article précédent PE 24 : Le teaser Article suivant La question éco – Microfibres : comment lutter contre l’invisible ?