GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

GLOBAL EVENTS FOR FASHION PROFESSIONALS​

Denim PE25 : Refined Aspects

Le salon Denim Première Vision se tiendra le 22 et 23 novembre à Milan. Pour un aperçu des prochaines tendances denim, découvrez en avant-première les axes créatifs de la saison prochaine. 

La saison SS25 met en valeur des aspects raffinés. Définitivement libéré de son usage basique, le denim surprend par la diversité de ses propositions. Rigoureux ou créatif, épais ou fluide, il se prête à des styles variés dans toutes les catégories de produits.

Denim couture

Le jeanswear monte en gamme, et épouse la rigueur du tailoring. Des denims épais et bruts permettent de créer des pièces bien faites, à la perfection quasi-couture. Pour des classiques élégants aux coupes larges, dont les détails workwear perturbent les looks city.  

Un niveau de gamme qui permet de faire appel à des méthodes artisanales ou d’exception, comme des denims japonais selvedge teints à l’indigo naturel.  

Côté développements éco-responsables, on voit les fibres libériennes (comme le lin et chanvre) gagner en importance au fil des saisons. Résistantes et qualitatives, ces fibres à faible impact ont longtemps été cantonnées à de faibles pourcentages dans les compositions. Récemment cependant, le chanvre cotonnisé se démocratise. Ce processus, qui consiste à sélectionner les fibres les plus longues et les plus régulières, permet d’obtenir des étoffes de haute qualité à l’aspect coton. Grâce à ces innovations, lin et chanvre se déclinent dans des propositions dont la douceur est loin de la rusticité d’antan.  

Zéro coton 

La tendance générale est au confort, et le denim n’est pas en reste. La clé pour des denims fluides, voire soyeux, est à chercher du côté des fibres artificielles. Le modal et le lyocell, en mélange ou en même en 100%, permettent d’obtenir des rendus denim sur des bases souples et douces. Les poids moyens ou légers invitent au développement de robes fluides ou de chemises sensuelles à porter à même le corps. Côté pantalons et jupes, ces étoffes seront mises en valeur par de larges coupes drapées, qui se meuvent avec grâce. 

Les fibres performantes sont aussi en augmentation, pour des denims proposants toujours plus de confort. Propriétés thermorégulatrices, antibactériennes, s’associent à des matières à moindres impacts. 

Côté éco-responsable, on privilégiera les fibres cellulosiques nouvelle génération, comme la circulose. Cette fibre artificielle est créée à partir de pulpe de cellulose issue de vêtements en coton (recyclage post-consumer ou chutes de production). 

Reflets discrets  

Une brillance subtile recouvre les denims d’été. Les développements les plus souples paraissent illuminés par un voile irisé, qui met en valeur le mouvement. L’aspect gommeux se décline sur tous les produits, jusqu’aux accessoires. 

Côté éco-responsabilité, les enductions water-based sont à privilégier. 

Trompe-l’œil raffinés 

Ici, ne vous fiez pas à vos sens… Ces développements créatifs opèrent comme de véritables illusions d’optique. Les imitations denim se multiplient et dépassent le simple imprimé trompe-l’œil. Cette saison, ils sont associés à des effets mécaniques pour une imitation plus vraie que nature. 

Pour des matières précieuses qui s’encanaillent, comme un drap de laine à destination tailleur qui est cousu et usé comme une paire de jeans. Le denim quant à lui n’est pas en reste, et se couvre d’enductions colorées pour imiter l’animalité du cuir.  

Les enductions se déclinent aussi en noir et blanc. Des raclages réguliers apportent aux collections une atmosphère brouillée et mystérieuse. 

Décoratif

À l’autre bout du spectre, le denim embrasse sa dimension décorative. Le monde animal et le vivant inspirent des associations de couleurs, de motifs et de textures quasi explosives. Un foisonnement expérimental qui marie les dévorés, les effets sprays, les jeux de fils, ou encore les effets d’usures.  

Côté couleurs, la gamme est chatoyante mais précise : de l’indigo est ravivé par des teintes chaudes (bordeaux et oranges) et froides (kakis vivifiés).  

Une gamme qui se décline aussi dans une version plus simple, sur des imprimés XXL. Pour rajeunir et amener une dimension « street » à des pièces tailoring

Retrouvez tout le denim de la saison PE25 sur la marketplace de Première Vision.

Article précédent Stella Blu présente le lancement mondial de ses collections Waterless Cooltrans à Denim PV Milan Article suivant EVERSAVE, l’innovation efficace par l’optimisation des processus