Frumat, de la pomme à la peau

FRUMAT01

Frumat est né d’un constat : chaque année, la région du Tyrol, l’une des plus grandes productrices de pommes au monde, doit faire face à un volume très important de déchets provenant de la production alimentaire. Soucieuse de réinvestir ces déchets dans une production économique supplémentaire, l’entreprise italienne développe alors une nouvelle matière première, proche du papier.

Fort de ce premier succès, et soucieux de faire évoluer le projet dans les sphères de la création, son fondateur développe alors Pellemela, une matière constituée de 50% de fibres de pommes recyclées et de 50% de polyurethane. Façonné à même les sites de production, ce substitut au cuir traditionnel est disponible dans plus de 20 références, et offre de nombreuses possibilités d’épaisseurs, de textures, d’embossages ou d’impressions au laser, produits à la demande et personnalisables à loisir.

Plébiscité aux derniers Green Carpet Fashion Awards de Milan, l’événement annuel initié par Livia Firth pour une mode plus raisonnée, cette matière à base de pomme a fait ses preuves dans le monde de la maroquinerie comme dans celui de l’habillement.

A l’heure où l’on exige plus de transparence à l’industrie de la mode, Frumat garantit la production d’un matériau innovant et traçable, aux possibilités créatives infinies.

FRUMAT02 FRUMAT03

Pour un pas de plus vers une mode responsable, rejoignez Frumat sur le Smart Square, Hall 3.