Dossier spécial « Éco-responsable plus que jamais » : Marie Demaegdt

Textile & Sustainability Manager, CELC – Confédération Européenne du lin et du chanvre

1/ Le lin est LA matière écologique par excellence. Quels sont ses principaux atouts ?

Le lin européen pousse sans irrigation, sans
OGM, et avec 0% déchet. Elle n’altère ni les
sols, ni les rivières car les producteurs -tous
respectueux des bonnes pratiques- le cultivent selon un système de rotation qui favorise la bio-diversité. En d’autres termes, il s’agit de l’une des plantes les plus vertueuses ! La filière est surtout européenne, avec 85% de la production
mondiale de fibre réalisée en Europe de l’Ouest et 2/3 en France. Au fil d’une ligne qui va de Caen à Amsterdam, ce sont environ 12 000 personnes qui travaillent à la culture et à la production de fibre de lin. Ce chiffre, en augmentation, va de pair avec la multiplication par deux des surfaces, en dix ans, pour répondre à la demande. Vertueuse sur le plan écologique, la filière l’est tout autant en termes de responsabilité sociale.
Le lin est produit dans le respect des normes
européennes, particulièrement exigeantes.
En matière de traçabilité enfin, la filière a mis en place 2 certifications qui sont décernées aux entreprises après audit : European Flax® et Masters of linen®.

2/ Le lin est, aussi, de plus en plus performant.
Quels sont les grands axes de développement ? Le lin possède des qualités naturelles de thermorégulation et de respirabilité. De nouvelles avancées en termes de recherche & développement
ont permis d’amplifier ses performances, permettant de le positionner là où on ne l’attendait pas.

3/ Quel regard les créateurs portent-ils sur cette matière ?
Les créateurs sont de plus en plus nombreux
à se tourner vers cette matière. Jacquemus
évidemment, dont le dernier défilé automne
hiver présentait plus de 30% de vêtements en lin. Prada, Acne Studios, ainsi que des créateurs très concernés par la notion de responsabilité -Stella McCartney, Gabriela Hearst etc l’utilisent régulièrement. Vanessa Bruno le décline en accessoires avec les multiples versions de son fameux cabas. Et le lin séduit toujours les marques qui incarnent le luxe et l’élégance Hermès, Armani, Loro Piana…

Plus d’infos

Lisez la suite du dossier spécial : Éco-responsable plus que jamais

2/4 : Découvrez le témoignage de Gel Egger, Material Research & Development Coordinator – Salvatore Ferragamo ici

3/4 : Découvrez le témoignage d’Isabelle Lefort co-fondatrice de Paris Good Fashion ici

4/4 : Découvrez le témoignage d’Amélie Pichard, créatrice de la marque éponyme ici

Et téléchargez le Journal Cloud of Fashion complet ici : 70 pages d’analyses et de stratégies à 360° pour répondre aux nouveaux enjeux de la mode.