Recyc Leather, recycler plutôt que produire

Depuis les années 1920, on recycle les chutes de cuir issues des usines de chaussures ou de maroquinerie, pour les faire renaitre en un nouveau matériau : le synderme de cuir.

Jusqu’ici utilisé pour des pièces très épaisses, telles que les talons ou les renforts de chaussures, le synderme connait une seconde vie grâce à Recyc Leather, qui prend le pari de le transformer en une matière noble, aussi souple qu’un cuir traditionnel, idéale pour les articles de maroquinerie et de petite maroquinerie.

La particularité de Recyc Leather est qu’elle source ses chutes de cuir exclusivement auprès d’usines de gants industriels, dont la production nécessite peu de chrome et de traitements. Le cuir conserve ainsi toutes ses propriétés, pour plus de souplesse et une qualité inaltérée. Une fois broyées, les fibres issues des chutes sont mêlées à un latex naturel qui agit comme un liant, pour obtenir des panneaux de plus d’1m sur 1m, sur lesquels les marques peuvent, à loisir, imprimer motifs, grains, ou pigments de couleurs, également certifiés bio.

Pour répondre au mieux aux attentes de plus en plus exigeantes des clients d’aujourd’hui, Recyc Leather propose donc une solution concrète qui, plutôt que de se substituer au cuir, pallie sa production de déchets, les recyclant en un matériau tout aussi noble, que plusieurs grands noms de la maroquinerie ont déjà adopté.

Recyc Leather travaille avec le Centre Technique du Cuir de Lyon, et jouit de la certification Recycled Claim Standard.

Pour adopter le cuir recyclé, rendez-vous sur le Smart Square, Hall 3.