Dossier spécial « La révolution des comportements » 2/3 : Géraldine Dormoy

Géraldine Dormoy
Journaliste, chroniqueuse
et blogueuse
@geraldinedormoy

« Longtemps rédactrice en chef du site de
L’Express Styles et aujourd’hui chroniqueuse
à Marie Claire, j’ai créé mon blog Café Mode
en 2005 et j’ai poursuivi l’aventure jusqu’en
2017, date à laquelle je me suis davantage
consacrée à Instagram et à ma newsletter. Au
fil des années, mon public s’est élargi, tout en
conservant le même esprit. Une communauté
très féminine, de tous âges et pour 1/3 en Ile de
France. Les échanges que je mène avec elle depuis
15 ans me montrent à quel point les désirs ont
changé. Les femmes sont plus que jamais des
consommatrices éclairées. L’effondrement du
Rana Plaza au Bangladesh (ndlr provoquant
la mort de 1100 ouvriers de l’industrie textile)
a constitué le détonateur d’une tendance en
marche, le changement climatique en fait une
priorité absolue. Les femmes sont dans un désir
massif de mode durable. On parle beaucoup
de la révolution digitale mais celle de l’écoresponsabilité est toute aussi fondamentale, et
d’ailleurs largement portée par le numérique.
Plus informées, les consommatrices ne sont
plus dupes de rien. Elles imposent un rapport
d’égal à égal avec les marques, renforcé par
les réseaux sociaux qui donnent la parole aux
individus. Le rapport de force a changé et nous
sommes dans une période où les marques ne
peuvent se contenter de fournir des produits de
qualité, elles doivent être porteuses de valeurs.
Si elles ne sont pas perçues comme sincères ou
si elles sont prises en défaut, la sanction via les
réseaux sociaux est immédiate. Et très lourde.
À l’inverse, on voit émerger le concept de love
brands, ces marques « qu’on aime d’amour »
et dont on a envie de faire partie. Gucci a très
bien réussi cela, Sézane aussi. Leurs atouts ?
une forte présence sur les réseaux sociaux, un
univers décliné sur une multitude de territoires
(Insta, TikTok, le site, les magasins). Tout cela
montre que perdure un désir de fidélité. Mais
pas de droit à la déception. »

Dossier spécial : La révolution des comportements, la suite

1/3 : Découvrez le témoignage de Serge Carreira, Responsable des marques émergentes à la Fédération de la Haute Couture et de la Mode et maître de conférences à Sciences-Po Paris,  ici

3/3 : Découvrez le témoignage de Katell Pouliquen, Directrice des rédactions de Marie Claire  ici

Et téléchargez le Journal Cloud of Fashion complet ici :
70 pages d’analyses et de stratégies à 360°
pour répondre aux nouveaux enjeux de la mode.