Les Best Sport & Tech du printemps-été 2020

PERFORMANCES URBAINES

Des brillances élégantes

Les résultats sont clairs. Pour le sport, à part les ribstops, les envies de structurés et d’armures marquées sont challengées : les armures lisses reviennent, le satin remonte et les brillances par ennoblissement sont fortes. Les enductions brillantes et les finissages calandrés sont au coude à coude. Le sport se sophistique et s’urbanise en reprenant les codes de la mode.

 

 

Le jacquard maintient sa place

L’appétit pour la fantaisie est toujours haut mais c’est une fantaisie en ton sur ton, en mat/brillant où le jacquard figure en belle place. Les carreaux et écossais sont également cités, camaïeux ou par jeux d’armure.

 

SPORT & OUTDOOR

Souplesse zéro gramme

La quête de légèreté performante semble sans limite. Les matières repérées doivent être toujours plus poids plume, toujours plus imper, plus respirantes et efficaces. Ce qui change, c’est que la souplesse est nettement préférée au craquant et au compact. Ce sont des tissus silencieux qui sont sélectionnés en priorité. 

 

 

Naturels augmentés

Le naturel chez les marques de sport, c’est aussi bien une question de toucher que de composition. Ce sont donc les touchers naturels, les compositions avec une touche de coton ou les synthétiques à la matité cotonnière qui attirent les regards des acheteurs de l’outdoor.

 

 

Le look casual

Les bons scores des froissés et des surfaces lavées ou même des seersuckers viennent confirmer la tendance au naturel pour les produits techniques performants. Ces surfaces vivantes, mal repassées, ou frissonnantes vont donner de la personnalité et « casualiser » les  futures parkas et vestes tout terrain.

 

 

De la matière première au finissage

S’il est un secteur ou l’écologie est une donnée incontournable, c’est le secteur du sport et de l’outdoor. Les demandes pour les matières recyclés frôlent les 40% et les ennoblissements respectueux comme le PFC free ne cessent de croitre dans les demandes.