Les best femme de l’automne-hiver 20/21

Après de nombreuses saisons préoccupées principalement par l’apparence, les priorités des acheteurs du féminin se recentrent sur des valeurs plus profondes. Envies de matières bienveillantes, confortables, éco-responsables et besoin de personnalisations visibles. En réalité elles se complètent et fusionnent. Les poilus et les chaleureux sont aimés pour leur brin de folie douce. Les visuels séducteurs sont choisis aussi pour leurs touchers amadoués : tissus brillants assouplis, décors tempérés par des colorations modulées.
Retrouvez et sourcez en ligne sur la Marketplace Première Vision ces matières sélectionnées suite à l’enquête des Best AH 20/21.

Vestes & manteaux

Moutonnés & brossés
Les sélections de fausses fourrures montent en puissance. Progression des peluches aux allures d’agneaux excentriques, des bouclettes allégées et des lainages moutonnés. Les velours de laine et mohairs sont préférés ondulants. Ce goût pour une douceur visible et expressive fait la part belle aux fantaisies de fils poilus, insérés dans les carreaux ou jacquards.

 

Lainages précieux
Même en laine, la brillance s’impose et fait la part belle aux fantaisies métallisées. Les tweeds fantaisie les plus souvent demandés sont enrichis de vibrations métalliques. Les draperies légèrement scintillantes gagnent du terrain.

 

Iconiques tempérés
Pieds de poule et carreaux tartans sont préférés décontrastés. Ces visuels classiques, de dimensions majoritairement moyennes, gagnent en originalité grâce à leurs coloris réinterprétés, à l’insertion de fils fantaisie ou des brossages atténuant les contrastes.


Petites pièces & ensembles

Souplesse structurée
Nouveau virage : la fluidité perd sa position de favorite. Si les tissus sont encore voulus mouvants, malléables, leur matérialité doit de faire sentir. Augmentation des hybrides entre draperies et soieries, des diagonales marquées et mailles plombantes aux structures visibles.

 

Brillances quotidiennes
Loin des références « cocktail » la brillance est plébiscitée pour un quotidien séduisant. Les acheteurs aiment les mailles scintillantes, les soieries légèrement satinées et les métallisations discrètes, le plus souvent choisies dans des versions fluides ou souples.

 

Mailles toniques
Pour les robes et petites pièces, les mailles sélectionnées prennent des accents sportifs. Progression des mélanges synthétiques bi-stretch dans l’univers féminin, évolution des molletons et des côtes modernisées par leur finesse et leur densité.


Décors

Cache-cache
Tentés par la dimension mystérieuse des dessins, les acheteurs se sont arrêtés sur des motifs fondus dans l’ombre, des jeux graphiques en montré-cachés, des formes incertaines, des dilutions aquarellées et des effets camouflage.

 

Végétation stylisée
Cette saison les fleurs s’éloignent du réalisme. Les demandes se concentrent sur des interprétations stylisées. Dentelles et broderies florales aux tracés sertis, feuillages foisonnants esquissés et semis aux pétales simplifiés.

 

All overs espacés
En impression et en jacquard, la densité recherchée vient de la couleur des fonds sur lesquels les motifs s’espacent. Ces respirations favorisent la lisibilité des dessins souvent préférés de taille moyenne et de colorations modérées.

 

Métallisations décoratives
Les aspects métallisés viennent illuminer cette saison où la fantaisie est dominée par la nuance. En outsider incontournables, les décors enrichis de reflets précieux sont largement plébiscités. Soieries lamées, jacquards scintillants, broderies pailletées et dentelles cuivrées ou dorées captent tous les regards.