Le designer textile

premiere vision_article_1_designer

Parce que nos environnements quotidiens ne sont pas monochromes, et que nous vivons, pour notre plus grand bonheur, entourés d’articles imprimés et texturés (habillement, déco, linge de maison, accessoires, …), la créativité du designer textile est indispensable à tout un chacun. Les gammes de motifs et couleurs contribuent à notre équilibre personnel. Si, si !! Fermez les yeux 3 secondes et imaginez si tout ce qui nous entourait était lisse et uni : mais quelle tristesse !!

Retour donc à la réalité et explications sur le rôle fondamental du designer textile dans notre société de consommation.

Le designer textile est aussi communément appelé “styliste” (à ne pas confondre avec le styliste-modéliste) ou encore concepteur-créateur. Sa mission consiste à définir les matières, coloris et motifs pour monter une collection sur des supports aussi variés que le tissu, la vaisselle ou encore le papier peint. Il imagine, dessine et crée les motifs à imprimer, recherche et anticipe les couleurs, et choisit les textures qui séduiront le grand public. Qu’il travaille pour une production artisanale ou bien industrielle, le designer textile tient compte de la ligne directrice qui lui a été fixée et considère également la saisonnalité des produits. Exerçant en tant qu’indépendant ou au sein d’un bureau de style ou du bureau de création de l’entreprise, il intègre à la fois les exigences de son client et les tendances pour coller aux attentes du marché.

Dans le cas d’une collection de tissus, ce virtuose des matières doit maitriser tous les aspects de la surface textile : composition des matières, comportement des fibres après traitement, process de fabrication (tissage, tricotage, filature, ennoblissement et impression)… En veille permanente, il est à l’affût des nouveaux procédés technologiques pour pouvoir se renouveler sans cesse.

En raison d’une évolution fulgurante de l’informatique, il doit aussi maitriser les nombreux outils mis à disposition pour créer ses dessins textile et travailler ses motifs. Il se forme régulièrement à tout un ensemble de logiciels de création en 2D et 3D (PAO, CAO, logiciels de simulation, mapping).

Chargé de développer les collections, le designer textile peut faire le suivi de la mise en production avec l’élaboration des fiches techniques du produit (par exemple : composition du tissu, taille du motif, nombre de coloris proposés) jusqu’au lancement de la fabrication, tout en respectant les échéances du plan de collection, et en maitrisant les coûts imposés. Il pourra également mettre au point maquettes, prototypes et échantillons.

Il travaille en étroite collaboration avec le styliste-modéliste, le chef produit ou encore l’acheteur textile et doit être capable d’argumenter et de faire preuve d’un certain pouvoir de persuasion pour présenter ses idées et ses choix. Le combo gagnant pour réussir pleinement dans ce métier : créativité et gestion des relations humaines car en plus d’être artiste, il est nécessaire de bien échanger avec tous ces acteurs.

La concurrence internationale étant très forte, c’est un métier qui implique de bouger (salons professionnels, visite des fournisseurs, veille technologique). Vous placerez donc prioritairement dans votre bagage, un bon coup de crayon, la maitrise de l’anglais, des compétences informatiques et techniques, des capacités managériales. Valise bouclée, vous êtes prêt à embarquer dans l’univers du textile ? Nous vous souhaitons un bon voyage !

 

Vous avez besoin d’un designer textile ? Déposez gratuitement une annonce sur Textile Addict Freelance pour trouver rapidement des designers textile freelance qualifiés et disponibles.

 

Source : Textile Addict