En avant-première les nouveautés des tanneurs

Au Palais Brongniart, les 12 et 13 décembre derniers, les tanneurs ont annoncé la couleur d’un été 2019 résolument optimiste. La saison se présente fraîche et pimpante dans les pré-collections des tanneurs, avec une gamme certes anticipée, mais ostensiblement gaie et décomplexée. Bien sûr, les tons chauds demeurent au rayon des classiques, mais dans des nuances plus claires, comme le gold, le chamois, le camel ou le cognac. Et à côté, des coloris très audacieux, comme le vert-menthe, le saumon, le parme, le citron et toutes les nuances de chair, donnent le ton d’une saison franchement allègre. Pour autant, la qualité restait le maître mot de tous les exposants, et aucun ne dérogeait au principe d’exigence du salon.

Dix thématiques peuvent regrouper les nouveautés des tanneurs, prouvant la vitalité de leur créativité et leur désir de toujours séduire et étonner leurs clients.

Toucher atout 

Les tanneurs savent que le toucher du cuir est son meilleur atout face aux matériaux concurrents. Aussi ont-ils misé sans scrupule sur la dimension tactile de leurs articles, pour rappeler sa sensualité sans égal. « Travaillé comme un cuir de ganterie, teint en plein bain, sans finissage au pistolet », le baby veau de la mégisserie Alric confine au sublime. « Il faut alors accepter la fragilité d’une telle peau et une moindre précision de sa couleur » tempère son auteur Jean-Charles Duchêne. Jouant sur le foulonnage, sa température et son taux d’humidité, et les huiles de nourrissages, Bonaudo a donné à son article en veau Sofia au finissage très léger un toucher chaud et soyeux irrésistible. Dans le même esprit, le toucher d’un veau souple des Tanneries Roux s’apparente à celui d’un agneau plongé par la délicatesse de sa fleur. Et les Tanneries Haas ont baptisé Agnello un article en veau, tant son toucher est fin.  

A contrario, certains tanneurs dénaturent sciemment le cuir pour créer l’étonnement lorsqu’on en effleure la surface. Ainsi, Victoria, à force de nourrissage aux huiles et autres agents gras, confère à son article Bahrain un toucher bougie. Par un finissage ad hoc, les Tanneries Roux donnent un toucher gomme à leur veau Polo. A l’inverse, Carisma pose un finissage imperméable sur un baby veau qui le rend sec au toucher.

 

3 haas 4 victoria 6 carisma
Veau Agnello des Tanneries Haas             Veau Bahrain toucher bougie de Victoria    Baby veau imperméable toucher sec
                                                                                                                                                          de Carisma

Influence végétale

Les cuirs de tannage végétal sont très appréciés des consommateurs. Mais leurs caractéristiques physiques ne sont pas toujours suffisantes pour endurer les usages de la vie moderne. Certains tanneurs arrivent à concilier les avantages du tannage au chrome avec les aspects du tannage végétal. Ainsi, Masoni propose une famille de cuirs à la main pleine et à la raideur typiquement « végétale », parfaits pour la chaussure et la maroquinerie.

« Fortement végétalisé au retannage », l’article grainé Marco Polo des Tanneries Haas adopte l’apparence d’un veau végétal tout en gardant les caractéristiques techniques du tannage au chrome. Par un procédé de retannage similaire, Valori sème le trouble sur une bande de veau pourtant tannée au chrome.

7 masoni 9 valori
 Veau effet végétal de Masoni                               Bande de veau de Valori

Effets 3 D

Comme pour réveiller les sens et donner encore plus de présence à leurs peaux, les tanneurs leur ajoutent un effet tridimensionnel par différents procédés plus ou moins sophistiqués. Valori, par exemple, superpose sur ses veaux en bande, un laminage argent et une couche de cire opaque, qui s’estompe au brossage et laisse apparaître l’argenture de la peau. Chez Cilp, les vaguelettes, obtenues par ponçage et recouvertes d’un vernis, animent la surface des peaux de demi-veau. Les crocos d’Italven, teintés et patinés au tampon alcoolisé, prennent un relief saisissant. La croute bovine, de Chiorino Tecchnology, recouverte d’un finissage « diamant », paraît comme hérissée de petites pointes acérées. Chez Gaiera Giovanni, la surface d’une peau de chèvre, couverte d’un finissage à base de produit thermo-expansif, se pare de stries sous l’effet de la chaleur de la plaque d’impression. Chez San Lorenzo, la pulvérisation de noir sur la pointe du poil d’un agneau lainé donne encore plus de profondeur à la peau. Les matières synthétiques peuvent aussi jouer de procédés de déformation pour prendre du volume. Ainsi, Italian Converter thermoforme une feuille souple de polyuréthane transparent selon différents motifs, comme des lignes ou des bulles, qu’il peut doubler d’une triplure imprimée écailles de tortue par exemple.

10 valori 12 italven 15 san lorenzo
 Article fantaisie en veau de Valori                Croco patiné d’Italven                                     Agneau lainé de San Lorenzo

 

Fantaisies animalières

Le cuir aime parfois sur-jouer sa nature animale avec des fantaisies peu réalistes mais foncièrement gaies. Comme, chez Russi di Cassandrino, un tacheté fauve sérigraphié sur veau à poils blanc. Ou une teinture superficielle des pointes d’un agneau lainé chez Inducol-Indutan. Ou encore la coloration très graphique d’un python, par masquage, chez Centrorettili. Ou enfin la sérigraphie centrée d’un autre python chez Reptilis.

17 russo di cassandrino 19 centrorettili
Veau à poil sérigraphié de                                 Python de Centrorettili
Russo di Cassandrino         

Toujours plus

Les tanneurs se mettent en quatre pour satisfaire au mieux leurs clients. Avec des articles toujours plus performants d’abord. La croute de veau d’Opéra, par exemple, est garantie sans dégorgement, avec une résistance à l’eau et la lumière optimale, grâce à une fixation très profonde de la couleur. Deviconcia a mis au point un agneau plongé de tannage synthétique très performant, à la main et aux caractéristiques physiques comparables à un même cuir tanné au chrome. Gaiera Giovanni a développé un finissage (ici sur agneau) d’une résistance maximale, aussi bien aux rayures qu’aux traces de doigts ou aux salissures. Italian Converter propose un textile extensible tubulaire sans couture, idéal pour la fabrication des « panta-shoes ». Les tanneurs ne négligent pas non plus d’optimiser le service qu’ils apportent à leurs clients. Ainsi, Curtidos Badia tient à disposition des marques son stock de veau en bande avec grain mécanique ou grain foulon dans un choix de quatre-vingt six couleurs.

22 deviconcia 25 curtidos badia
Agneau plongé de tannage                             Veau en bande de Curtidos Badia
synthétique de Deviconcia

 

Imperfection assumée

La perfection peut parfois être, sinon ennuyeuse, du moins quelque peu impersonnelle. Alors certains tanneurs décident d’assumer le caractère « vivant » du cuir, l’unicité de chaque peau et le vécu de l’animal dont elle provient. Le nubuck de cheval d’Alric, parsemé de griffures, piqûres et autres cicatrices, n’en est pas moins superbe. Pour valoriser des peaux d’agneau à peine piquées, Richard les foulonne, accentuant alors le grain qui masque ces minuscules défauts et leur conférant au passage une main ronde très agréable. La teinture des boucles de l’agneau Tigrado d’Inducol-Indutan est volontairement  imprécise, pour donner encore plus de naturel à cette fourrure très bouclée. Celle du côté chair des agneaux Toscana de San Lorenzo est aussi sciemment superficielle pour mieux s’effacer au ponçage et donner à la peau un look vintage. Chez Remy Carriat, sur buffle, chez Centrorettili, sur python, ou chez Gaiera Giovanni, sur chèvre, la deuxième couche de couleurs est brossée ou estompée pour laisser apparaître la première couleur, imprégnée, elle, dans la masse. Enfin, certains tanneurs revendiquent un manque volontaire de netteté : les Tanneries Roux crispent un veau au foulonnage, avec un produit astringent ; Superior propose un veau au finissage faussement griffé et un autre grainé et froissé à la main puis pressé en machine ; Cilp présente un demi-veau embossé et foulonné à l’aspect ridé.

28 richard 36 superior 37 cilp
Agneau foulonné                                               Veau finissage « griffé »                              Demi-veau aspect ridé de Conceria Cilp
de la mégisserie Richard                                 de Conceria Superior

Un autre double face

Sous l’appellation double face, on entend généralement les agneaux lainés, dont le côté chair, recouvert d’un finissage ou velouté, donne une réversibilité à la peau. Mais certains cuirs, sans poil, peuvent aussi être réversibles. Ainsi, chez Valori, le velours contraste avec le finissage irrégulier du côté fleur. Chez Chiorino Technology, un finissage au polyuréthane habille les deux faces d’une croute bovine, la rendant utilisable des deux côtés.

38 valori 39 chiorino technology
Veau double face de Valori                            Croute bovine double finissage PUR de Chiorino Technology

Métallisés

Très présents dans les collections depuis au moins deux saisons, les métallisés restent une option prioritaire pour les tanneurs et les marques pour l’été 2019. Chez Russo di Cassandrino, on privilégie les finissages métallisés pour leurs meilleurs résultats aux tests. Même si leur apparence laisse penser à un laminage. Même choix du finissage chez Bonaudo, avec un lavage ultérieur « pour l’été », précise notre interlocutrice. En revanche, Gruppo Mastrotto opte pour le laminage qu’il applique superficiellement sur la tête de grain de cuirs bovins blancs, obtenant alors un effet argenté bi-tons. Sur python, Reptilis dépose un film argenté qui semble redonner aux peaux leur luisance originale. Plus sophistiqués, les crocos d’Italven sont couverts d’un film argent puis légèrement nubuckés par un ponçage qui matifie les écailles et laisse les entre-écailles métallisées. Plus subtil encore, le velouté du baby veau d’Alric est tellement fin qu’il prend la brillance métallique de la soie. Du grand art !Photo 40 : Article fini métallisé de Russo di Cassandrino

 41 bonaudo 42 mastrotto 45 alric
Article fini métallisé et lavé de Bonaudo    Articles métallisés laminés                            Baby veau velours de la mégisserie Alric
                                                                             de gruppo Mastrotto

Mimétismes

Comme complices pour séduire les stylistes, les différentes espèces s’imitent les unes les autres, empruntant le meilleur de chacune. Quitte à troubler les yeux et les mains les plus experts ! Nous avons cité plus haut ces veaux au toucher si soyeux qu’ils évoquent la douceur de l’agneau. D’autres articles, en veau, chez Victoria ou Tanneries Roux, ou en agneau, chez Richard, pastichent le cerf, avec un grain comparable et une souplesse typique de ce dernier. Décidément insaisissable, le cerf, chez Bonaudo, mute en d’étranges animaux à écailles, comme resurgis de la mythologie. Si elle ne gardait pas sa fleur caractéristique, la chèvre de Devinconcia pourrait allègrement passer pour de l’agneau tant sa souplesse est grande. Quant aux croutes bovines de Gruppo Mastrotto, elles ne s’effraient pas des écailles qu’un embossage à chaud leur greffe sans scrupule.

46 victoria 48 richard 51 mastrotto
Veau façon cerf de Victoria                           Agneau façon cerf                                            Croute bovine embossé écailles 
                                                                            de la mégisserie Richard                                de Gruppo Mastrotto

Avantages de poids

Habituellement synonymes de qualité, les peaux lourdes donnent de la consistance aux produits. Dans cet esprit, Masoni propose une gamme très prisée des marques de maroquinerie de luxe. Opéra, pourtant spécialiste des croutes, lance un article en veau pleine fleur d’une épaisseur de 2,6 mm. Et la mégisserie Richard a mis au point un agneau plus épais (1,1 mm), plus couvert et plus ferme, idéal pour le marché de la sneaker de luxe. Mais un cuir lourd n’a pas que des avantages. Parlez-en aux femmes qui, en plus du poids de leurs affaires personnelles, supportent, à la main ou à l’épaule, celui de sacs volumineux. Pragmatique et solidaire, Marie Carriat, des tanneries Rémy Carriat, a développé une ligne de taurillons plus légers (0,8 à 1 mm) mais gardant l’avantage de leur large surface pour la coupe.

53 opéra 54 richard 55 carriat
 Veau pleine fleur d’Opéra                             Agneau épais avec finissage                           Taurillon affiné et allégé 
                                                                                de mégisserie Richard                                 des tanneries Rémy Carriat

Retrouvez la liste complète des exposants de Première Vision Leather ICI

PREMIERE VISION LEATHER HALL 3 > En savoir plus