Best PE 19 Designs

Découvrez les dessins et imprimés préférés des acheteurs pour le printemps été 19 du salon de Première Vision Designs de février 2018.

14022018-_GAL2360

Une saison placée sous une lumière de plein été et marquée par une envie de simplicité :
Des fleurs stylisées, des couleurs impactantes et solaires, et la main humaine pour des tracés et motifs uniques.
Les choix se portent sur une fantaisie différentiante et sur les possibilités de personnalisation, parfois par des colorisations spécifiques ou des placements, parfois par des broderies, qui s’accompagnent du besoin d’aller à l’essentiel, de s’éloigner du superflu.

L’importance donnée aux vrais outils du dessin reste en croissance, des outils plutôt secs qu’aquarelles, pour venir croquer des animaux de la jungle, oiseaux et insectes incroyables, multi ou tricolores plutôt que bicolores, en all-over majoritairement.

Pour les marchés de l’enfant et de la naissance, des fleurs délicates, et anecdotes, avec tous les coloris adoucis de la gamme, soulignés par le marine « nuit pigmentée », précis.

Le marché des micro-dessins destinés à la fantaisie masculine continue sa progression, des petites anecdotes et floraux à peine lisibles et très espacés sont gagnants

Côté couleur, des subtils accents de vert, de lilas et de bleu doux pour raviver avec éclat les décors d’un printemps-été 19 narratif et enjoué, à la fois sensible et expressif.

Fleurs précises

Plates, serties, les fleurs favorites de la saison sont surtout graphiques. Elles sont agrandies jusqu’à l’abstraction, stylisées pour frôler la géométrie, ordonnées et imbriquées en esprit tapisserie, et colorisées dans des contrastes subtils et sophistiqués.

Les lignes s’affinent avec beaucoup de délicatesse pour dessiner des herbiers subtilement piquants, des floraux aux tracés graciles qui flottent dans les airs, des bouquets légèrement dissonants qui virevoltent avec brio

Anecdotes animalières

Oiseaux exotiques, insectes hybrides et animaux de la jungle peuplent les décors : Zèbres, singes et boucs sont préférées aux fauves de la saison d’été dernier, et se cachent dans des forêts tropicales denses.

Autres figuratifs animaliers comme les poissons, baleines, homards, et pieuvres, à l’esquisse plus naïve, nagent dans des fonds marins réinterprétés

Natures détaillées

Feuillages dessinés avec précision, imbriqués minutieusement pour faciliter une lecture à multiples sens, et paysages esquissés restent une valeur sûre en été.

Des oiseaux se cachent dans les ramages, dans une multitude et diversité de feuillages à l’exotisme charmant.

Géométrie fantaisie

Une géométrie enjouée surtout marquée par des rayures : irrégulières, en diagonale, déviées, aux rythmes interrompus, ces rayures sont toujours travaillées et surprenantes.

Des graphismes très fantaisie avec une inspiration Memphis, constructions de blocs et d’aplats superposés à des tracés libres et texturés, comme tracées à la craie ou diffusés à la bombe.