Les matériaux au service de l’homme augmenté

Performance, adaptation et responsabilité sont au cœur d’une réflexion globale de la fashion tech, portées par des technologies innovantes d’intelligence passive, au cœur de l’offre des exposants du Wearable Lab.

À l’heure où l’homme fait face à des problématiques cruciales quant à son avenir dans le monde de demain, l’industrie de la mode créative doit, plus que jamais, se réinventer pour mieux l’accompagner sur la route de l’innovation. Cette saison, l’espace Wearable Lab s’impose comme une plateforme décisive pour les acteurs de la fashion tech, qui mettent toute leur expertise de recherche et de développement au service d’une mode intelligente, réactive et avant tout créative, prête à accompagner l’homme vers plus de performances. Au cœur du Wearable Lab, l’exposition Skills² présentera les créateurs qui mettent le corps et la performance au coeur de leur propos de mode, ainsi qu’une sélection de matières de la matériauthèque MatériO’, plateforme de découverte des matériaux innovants.


La nature comme inspiration

Près de 4 milliards d’années d’évolution ont permis à la nature de développer des solutions optimales pour s’adapter aux grands changements climatiques et environnementaux. Par la voie du biomimétisme, la fashion tech s’inspire de ces performances pour développer les textiles de demain. C’est le pari des exposants du secteur Smart Materials. Parmi eux, l’entreprise espagnole Pyrates exploite des fibres végétales pour créer des textiles qui favorisent la régénération des cellules cutanées, la relaxation musculaire et la circulation sanguine. L’entreprise américaine 37.5® Cocona a, quant à elle, développé la technologie naturelle 37.5, qui confèrent aux fibres et fils une propriété de thermorégulation dynamique qui évacue l’humidité.

À l’inverse, les acteurs engagés pour une mode plus responsable veillent à intégrer des procédés technologiques à des fibres naturelles. C’est le cas de l’entreprise américaine Dropel, qui transforme les molécules de fibres naturelles, pour des textiles hydrofuges et antitaches. Un dialogue nécessaire entre nature et technologie, que le CEEBIOS (Centre Européen d’Excellence en Biomimétisme de Senlis) détaillera lors d’un Key Note, le 13 février à 10h dans l’espace Wearable Lab, Hall 6.

 

Pyrates Smart Fabrics01

©Pyrates Smart Fabrics

37.5® Cocona Natural Technologies01

©37.5® Cocona Natural Technologies

La performance à travers le textile

Le pari de la mode de demain : permettre à l’homme de surpasser sa simple condition humaine en lui offrant de nouvelles capacités. Pour ce faire, les exposants du Wearable Lab mettent la haute technologie au service du vêtement intelligent. SNT et Unitex ont ainsi développé des matières lumineuses à base de fibre optique, et CRY by JRC Reflex et Madeira Garnfabrik proposent respectivement des matériaux et fils à broder rétro réfléchissants. Grâce au développement de fils et fibres à base d’oxyde de graphène, l’entreprise chinoise Kyorene® présente quant à elle des textiles aux propriétés antibactériennes, anti-odeur, thermorégulateurs et anti UV, ou les cotons Induo, qui résistent aux tâches et à la transpiration.

 

CRY by JRC Reflex

©CRY by JRC Reflex

INDUO 02

©INDUO

Venez découvrir sur l’espace Wearable Lab, du 12 au 14 février 2019, ces acteurs d’une mode intelligente, au service de l’homme augmenté.