Tamiya Raden, la nacre plus ultra…

Mise au point en 1977, la technique du tissu Raden (technique d’incrustation assimilable à la marqueterie) découle directement de la culture locale de la région de Tango au Japon. C’est la rencontre féconde entre la nature marine et 300 ans d’histoire liée à la fabrication de tissus de kimono de luxe.
Tamiya Raden incruste l’or, l’argent ou la nacre véritable à la surface du papier washi avant de le tailler en fines lamelles qui sont ensuite tramées sur un métier à tisser artisanal. Issues de techniques de fabrications ancestrales, les matières obtenues trouvent aujourd’hui leurs usages au-delà du costume traditionnel japonais et s’appliquent aux vêtements et aux accessoires.
Du 16 au 18 février 2016, Tamiya Raden participe à Maison d’Exceptions, l’espace du salon Première Vision, dédié à la haute création.