Stella Cadente, designer, au salon Maison d'Exceptions 2/2


(sous-titres anglais disponibles)
« Pour moi, la notion de Made in France est très importante et le sujet est même un peu touchy. J’ai toujours fabriqué en France, en Italie et un peu au Maroc. Quand je fabriquais en France, ce n’était pas du tout la mode à l’époque et tout le monde me disait : « Les vêtements sont un peu chers, etc. » Et je leur répondais qu’ils ne pouvaient pas en même temps avoir un prix, une qualité et faire travailler des enfants chinois dans des conditions précaires. Ce n’est pas possible, il faut faire un choix.
Aujourd’hui, il y a une sorte de prise de conscience qui se fait une vingtaine d’années plus tard, mais j’ai envie de dire que malheureusement sur certains sujets c’est presque trop tard, car il y a des savoir-faire qui sont partis et je ne trouve pas que la revalorisation des métiers d’art soit encore vraiment à l’ordre du jour. »