Nishiyama Sangyo Kaihatsu, la soie d'Ushikubi

On raconte que les techniques de production de la soierie d’Ushikubi ont été introduites dans le village d’Hakusan au 12ème siècle. Ces techniques se sont transmises depuis 800 ans et, au fil des années, la qualité des soieries est restée intacte.
Aujourd’hui encore, la production de Nishiyama Sangyo Kaihatsu repose sur un travail artisanal qui va de la création de la soie au tissage, en passant par la production de fil. L’usage de doupions (cocons filés par deux vers à soie) permet d’obtenir des fils dotés d’une grande élasticité.
Distinguée comme Produit d’artisanat traditionnel par le ministère japonais de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie, la soierie d’Ushikubi est reconnue Patrimoine culturel immatériel par la Préfecture d’Ishikawa.
Du 16 au 18 février 2016, Nishiyama Sangyo Kaihatsu participe à Maison d’Exceptions, l’espace du salon Première Vision, dédié à la haute création.