Maximilien Durand, Musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon, au salon Maison d'Exceptions 1/2

« Je suis Maximilien Durand et je suis le directeur du musée des Tissus et du musée des Arts décoratifs de Lyon. Le musée des Tissus et le musée des Arts décoratifs sont des institutions qui ont fêté leurs 150 ans l’année dernière. Elles ont été fondées à la suite de la première exposition universelle dans le but de constituer la plus importante collection textile au monde.

Je crois que l’objectif est atteint aujourd’hui, puisque nous conservons environ 2 500 000 œuvres qui couvrent 4500 ans d’histoire, de l’Egypte pharaonique jusqu’à nos jours, tout continent confondu, toute technique confondue. L’idée de cette collection était bien sûr de renouveler la création contemporaine. Nous sommes très attentifs à cette création contemporaine au sein du musée des Tissus.

Nous présentons à la fois un parcours permanent et des expositions temporaires. Les expositions temporaires sont toujours l’occasion d’aborder un pan de l’histoire de la création textile universelle. L’année dernière, par exemple, nous avons organisé une grande exposition sur les textiles d’époque byzantine qui avaient été extraits de nécropoles égyptiennes et qui témoignaient de l’élégance raffinée des populations entre le IV et le VIIème siècle de notre ère.

A une autre occasion, nous avons aussi invité une artiste contemporaine, Ruth Gurvich, à créer un textile en lien avec les fabricants lyonnais. Nous avons aussi abordé la question de l’innovation en matière de tissage au 19ème siècle et comment ce tissage a permis d’imiter presque tout ce que l’on voulait : gravure, peinture, jusqu’à permettre de réaliser des portraits en tissu. »