Martine Villelongue, directrice Université de la Mode Lyon, au salon Maison d'Exceptions

« La singularité de l’Université de la Mode de Lyon, c’est qu’elle est la seule filière universitaire qui forme ses étudiants aux différents métiers de la mode. Nous avons un module, qui est pour moi extrêmement important et où j’enseigne directement, qui concerne la culture de mode : l’histoire de la mode, les artisanats, les savoir-faire, les industries y compris du textile. Et c’est en ce sens que j’ai été particulièrement intéressée par cet espace de Maison d’Exceptions. Il y a justement une qualité se référant à l’histoire et dans certains cas une qualité utilisant des process ou des savoir-faire de la plus haute technicité ou d’une innovation particulièrement performante.

Qui dit qualité ne dit pas obligatoirement luxe. Il y a de la qualité industrielle – bien sûr il y a de la qualité artisanale et c’est facile pour chacun d’entre nous d’être touché par une qualité artisanale qui par définition est unique – mais nous n’enseignons pas que le luxe. On parle de luxe dans nos enseignements, mais nous y enseignons la mode au sens le plus large du terme. La qualité peut être dans une rareté d’impression qui renvoie à l’industriel ou la grande distribution et qui s’avère intéressante. »