Maroussia Rebecq, artiste et designer

Rencontre avec Maroussia Rebecq, fondatrice de la marque Andrea Crews qui vient de prendre ses quartiers dans une nouvelle boutique–showroom rue de Turenne à Paris. Jeune marque de mode (10 ans), collectif artistique, agence de création, Andrea Crews impose son style original dans l’univers très codifié de la mode, et fait école à l’heure du tout développement durable.

Maroussia Rebecq, vous avez suivi une formation artistique aux Beaux-Arts de Bordeaux, comment en êtes vous venue à la mode ?

Quand j’étais petite je dessinais des vêtement et plus particulièrement des robes de cocktail extravagantes… Dans le cadre de mes études aux Beaux Arts de Bordeaux je devais faire un stage en entreprise et mon professeur m’a proposé de créer ma propre entreprise de mode. Je me suis dit « je vais faire les fringues des poubelles, habiller des gens de la rue et je vais montrer que la beauté est ailleurs ». J’ai monté un partenariat avec le Secours Populaire et le CAPC – musée d’art contemporain de Bordeaux – et on a fait un premier défilé en styling, en habillant des gens et en faisant des panoplies de looks qu’on a vendu aux enchères.

Après un post-diplôme à Nantes et une résidence à la Villa Arson, je suis arrivée à Paris en 2002. Le Palais de Tokyo m’a invitée à faire une exposition l’année de son ouverture. Je venais alors de créer Andrea Crews, qui était un laboratoire créatif et une agence de production : expositions, édition, musique et stylisme à partir du recyclage, avec l’idée de prendre des vêtements usagés pour créer de nouvelles formes.

Andrea Crews est aujourd’hui une marque de mode, une entreprise qui emploie des salariés. Travaillez vous toujours avec un réseau local de fournisseurs et fabricants ?

Aujourd’hui, Andrea Crews crée deux collections : une ligne artisanale à partir du recyclage et ligne streetwear créateur dont la production est déléguée. On réfléchit aujourd’hui à la pertinence de cette deuxième ligne, même si c’est assez génial de dessiner un vêtement et de le voir arriver tout fait.

Pour la ligne artisanale, on travaille à partir de vêtements vintage et de stock d’invendus, mais également en créant des collections capsules pour des marques (Uniqlo, Mon petit poney…). J’aime recycler des histoires existantes et les redynamiser.

Ponctuellement, nous faisons appel à des savoir-faire particuliers, comme cette brodeuse roumaine qui travaille avec les femmes de son village. Mais le sourcing de matières premières et de savoir-faire est compliqué, on ne peut jamais garantir les quantités finalement produites, c’est pourquoi il s’agit essentiellement de pièces uniques.

Pour la dernière collection, nous avons recyclé un stock de kilt écossais vintage et travaillé avec une filature écossaise. Chez Andrea Crews, l’inspiration vient du réel, du concret. Je suis très inspirée par la matière, je ne fais pas de dessin mais je pars d’une pièce de vêtement et réfléchis à la manière de la transformer, c’est très technique en fait. C’est l’aspect sculptural et accidentel de notre démarche de recyclage qui crée l’intérêt de nos vêtements.

Andrea Crews

Andrea Crews est une marque de mode qui revendique une posture artistique, mais aussi des revendications durables ?

Depuis toujours, l’art fait partie d’Andrea Crews : dans les défilés, la programmation de nos showroom, les workshops que nous organisons avec des étudiants en art, les expositions dans lesquelles nous sommes invités, les performances Burning Vogue… La mode est mon médium.

Andrea Crews est un système avec des idées très fortes, mais il faut savoir en sortir pour ne pas tomber dans la répétition. Nous nous présentons comme un collectif, un label de recyclage, nous ouvrons le champ de la mode à d’autres disciplines.

J’ai toujours fait du développement durable avant la mode du green, je refuse d’être rattrapée par cette dimension marketing. Le développement durable est inscrit dans les statuts d’Andrea Crews. Quand tu achètes un vêtement Andrea Crews, tu l’achètes pour son histoire, son vécu… Nos pièces sont iconiques, elles sont faites pour être aimées !

www.andreacrews.com
Andrea Crews