Isabelle Quéhé, Universal Love, au salon Maison d'Exceptions


(sous-titres anglais disponibles)
« Pour moi, c’est vrai que les savoir-faire sont importants. Les valeurs les plus importantes sont bien sûr le respect de l’homme, de l’environnement, mais aussi la mise en avant de savoir-faire spécifiques qui existent dans le textile et qui, on le constate un peu partout dans le monde du fait de la globalisation, sont en train de disparaître, alors que ces savoir-faire sont sources de travail pour beaucoup de communautés, souvent de femmes qui ont en besoin pour survivre et pour transmettre ces savoir-faire aux générations suivantes.
Ces savoir-faire sont à nouveau recherchés, employés et donnent des débouchés à des communautés qui n’avaient presque plus de travail. A nouveau, on cherche des choses spécifiques et différentes. Je crois au fait que justement cela revient « à la mode » et que les créateurs ont envie de les utiliser parce que c’est ce qui va faire que notre vêtement ou notre accessoire sera différent de celui du voisin, car c’est un travail fait-main et qu’il n’est jamais le même d’une pièce à l’autre, il y a toujours une différence. »